22/04/2021 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne I BMG clôture 2020 avec un CA encourageant

Selon sa société mère Bertelsmann, BMG a clôturé l’exercice 2020 avec un CA encourageant et des bénéfices avant impôt presque équivalents à ceux de l’année précédente.

D’après ce bilan annuel, l’éditeur musical aurait généré 602 millions d’euros de revenus sur toute l’année 2020 (600 millions en 2019). C’est 137 millions d’euros pour son EBITDA* (138 millions en 2019).

Ventilation CA selon zones géographiques

 

En 2019, BMG avait enregistré une croissance de 10,1 % par rapport à l’année précédente, tandis que l’EBITDA augmentait de 12,7 %. La marge d’EBITDA** en 2020 est de 22,7 %, soit seulement 0,3 point de pourcentage de moins qu’en 2019.

« Grâce à son orientation numérique et à la forte croissance du streaming, l’entreprise a pu compenser les pertes dues à la fermeture mondiale des magasins physiques », a affirmé Bertelsmann. Le groupe a ajouté que la part des recettes numériques était passée à 60 % pour 2020 (contre 56 % en 2019).

Succès des sorties de labels :

  • « Banana » de Conkarah (plus d’un milliard de streams dans le monde à la fin de l’année) ;
  • Disco de Kylie Minogue (son troisième album numéro un avec BMG UK) ;
  • Vollmond de Kontra K (quatrième album consécutif numéro un chez BMG Allemagne) ;
  • série de coffrets « The Iconic Song » (dont le premier composé de Wind Of Change de Scorpions).

Succès dans le domaine de l’édition :

  • Lewis Capaldi ;
  • AC/DC ;
  • Rolling Stones ;
  • « Made To Love » de Xiao Zhan (« titre numérique le plus rapidement vendu dans l’histoire de la musique chinoise en avril, avec 25,5 millions de téléchargements en 24 heures »).

D’autres faits marquants, selon le rapport, ont été l’acquisition à 51 % par BMG du promoteur allemand Undercover, son entrée dans le secteur des droits d’auteur et son achat du catalogue de Cheyenne Records, y compris les chansons des No Angels.

Enfin, BMG a tout récemment annoncé qu’il prévoyait de réaliser à nouveau des acquisitions « de toutes tailles » avec le soutien de la société d’investissement KKR.

 

*L’EBITDA désigne le résultat des activités d’une société (hors charges, produits d’intérêts et amortissements).

**La marge d’EBITDA correspond à la marge de rentabilité d’une société, c’est un indicateur qui permet de se rendre compte du CA total de cette dernière.

 

Source : Musikwoche