18/03/2021 | Le Bureau Export Berlin

Pays-Bas I Lancement de la plateforme de distribution et de networking Ledo

Les experts filière hollandais Sarah Hildering et Eelko van Kooten (fondateur de Spinnin’ Records) lancent la plateforme de distribution et de networking Ledo. Ce lancement marque le retour de Kooten dans le secteur musical après le rachat de Spinnin’ Records par Warner Music Group en 2017.

Ledo est une plateforme de social influence qui ambitionne de promouvoir et de rendre possible la monétisation des contenus créatifs d’artistes indépendants par le biais de partenariats et des réseaux sociaux. L’adhésion à Ledo et l’accès à sa bibliothèque musicale sont gratuits pour les créateurs de contenus et les marques.

Voici une liste non exhaustive des fonctionnalités proposées par Ledo, résumées par le magazine spécialisé Music Business Worldwide :

  • selon la FAQ de la société, Ledo offrirait une distribution gratuite destinée à toutes « les plateformes DSP principales et […] réseaux sociaux » en leur facilitant l’accès aux sorties de titres ;
  • Ledo offre également une bibliothèque de musiques libres de droits à utiliser pour des contenus sur les réseaux sociaux et pour « tout type de contenu de marque ou non ». Selon Ledo, cette bibliothèque symboliserait « un contre-mouvement perturbateur au modèle de synchronisation traditionnel qui est lent, peu transparent et coûteux » ;
  • en outre, la plateforme a créé une « collab house », qui permettrait aux artistes de collaborer avec les utilisateurs de Ledo et de « puiser dans les fanbases afin de croître [leur] portée et leur nombre de followers » ;
  • Ledo proposerait enfin un tableau de bord analytique affichant les plateformes de streaming et les réseaux sociaux en une seule vue d’ensemble, un fractionnement automatique des paiements à tous les membres partageant les droits d’auteur, ainsi qu’un tableau de bord financier.

À l’occasion du lancement, la société offre une distribution gratuite pour les artistes qui pourront alors conserver 100 % de leurs royalties.

À partir du 1er septembre 2021, les utilisateurs de Ledo pourront choisir soit de conserver 100 % de leurs royalties et de payer 5 € à chaque mise en ligne d’un titre, soit de distribuer gratuitement leur musique et de partager 5 % de leur revenu de streaming avec Ledo.

Sarah Hildering s’est enfin exprimée sur le secteur du streaming qui, selon elle, générerait à ce jour 12 milliards de dollars et serait alimenté à hauteur d’un tiers par de la musique autosortie par les artistes. Elle a ajouté que 150 millions de créateurs de contenus ne seraient pas convenablement monétisés sur leurs réseaux. « Ledo est le résultat d’un long apprentissage et d’un travail avec des talents indépendants : la créativité s’épanouit lorsqu’elle est libérée » a-t-elle déclaré.

 

Vidéo de lancement de la plateforme :

Suivez l’actualité de LEDO sur plusieurs plateformes :

site officiel I youtube I instagram I tiktok I facebook