Charts
25/03/2021 | Le Bureau Export Paris

Monde | Majors, Live Nation, Spotify, Tencent… Les résultats du quatrième trimestre 2020 des grandes entreprises de la musique

Universal Music Group : une croissance maintenue, portée par le numérique et l’édition

Au quatrième trimestre, la croissance organique d’Universal Music en hausse de 5,4 % par glissement annuel. Les revenus s’établissent à 2,118 millions d’euros. Sur l’année, les revenus proviennent majoritairement de l’Amérique du Nord et de l’Amérique latine. Les rentrées de la musique enregistrée croissent de 7,9 % entre le trimestre 4 de 2019 et celui de 2020, en conséquence de la hausse de 17,4 % des revenus liés au streaming et aux abonnements sur la même période. La croissance de 11 % de l’édition sur cette temporalité suit celle du numérique.

 

Sony Music Entertainment : croissance maintenue et remontée du physique

Le chiffre d’affaires mondial trimestriel de Sony Music se consolide à 1,36 milliard de dollars pour la musique enregistrée (1,13 Md€). Cela représente une hausse de 17,5 % ou 200 millions de dollars par glissement annuel (166,02 M€). Les revenus liés au streaming s’élèvent à 848 millions de dollars (703,90 M€) : une croissance de 174 millions de dollars (144,43 M€) par rapport au quatrième trimestre de 2019. Le physique représente quant à lui 336 millions de dollars (278,91 M€) : une hausse de 41,3 % comparée à la même période l’année précédente.

Au niveau de l’édition, les revenus mondiaux de Sony Corp, qui comprennent Sony/ATV et Sony Music Publishing Japan, représentent 430,6 millions de dollars (357,43 M€).

 

Warner Music Group : croissance portée par le D2C et le numérique

Le chiffre d’affaires de WMG est d’1,33 milliard de dollars (1,10 Md€) au quatrième trimestre annuel soit 6 % de plus qu’en 2019 à la même période.

Les 825 millions de dollars (684,81 M€) de revenus liés au numérique représentent une part largement majoritaire de cette somme. La hausse par glissement annuel de ces revenus est de 17 %. La musique enregistrée représente 1,16 milliards de dollars (0,96 Md€).

L’édition représente quant à elle 175 millions de dollars (145,26 M€), un chiffre relativement stable si l’on observe la superposition de 2020 et 2019. D’une année à l’autre, les performances avant impôts de ce trimestre se consolident mais le bénéfice net connaît une perte de 19 %.

 

Spotify : en croissance, mais des pertes en trésorerie

En année glissante, le nombre d’utilisateurs mensuels actifs de Spotify a augmenté de 27 % au quatrième trimestre et représente 345 millions de personnes.

Cette forte croissance s’explique notamment par une percée de la plateforme en Inde. Le nombre d’abonnés premium a connu une hausse de 24 % sur la même période et s’élève à 155 millions. On constate néanmoins une baisse du revenu trimestriel moyen par abonné premium d’une année à l’autre : il est désormais de 4,26 €. Cette perte est une conséquence d’une baisse de l’activité promotionnelle.

Les revenus totaux de Spotify sur le trimestre augmentent de 17 % par superposition annuelle et s’élèvent à 2,17 milliards d’euros. Cette hausse se retrouve sur les revenus trimestrielle issus des abonnements premium, qui représentent 1,89 milliard d’euros.

La trésorerie disponible ce trimestre est de 74 millions d’euros, une perte de 95 millions d’euros par rapport à la même période en 2019. Cette perte s’explique par des décalages de paiements aux licenciés, mais également par une hausse des paiements liés aux podcasts.

 

Tencent : poursuite de la croissance

Les revenus totaux de Tencent s’élèvent à 133,7 milliards de yuans (17,3 Mds €) ce trimestre. Sur ce nombre, les recettes liées aux réseaux sociaux représentent 27,9 milliards de yuans (3,6 Mds €), dont la croissance trimestrielle est en partie attribuable aux abonnements musique et vidéo. Les 4,3 milliards de yuans (environ 560 M€) issus de la publicité média ont été en grande partie générés par les applications de streaming musical. L’EBITDA ce trimestre est de 42,9 milliards de yuans (environ 5,7 Mds €), en hausse de 20% par glissement annuel.

 

Pandora : trimestre performant, année en baisse

Les revenus trimestriels de Pandora sont de 555 millions de dollars (460,69 M€), une hausse de 81 millions par rapport au quatrième trimestre de 2019. Néanmoins, sur l’année, les revenus totaux sont en baisse de 2 %, passant d’environ 1,73 milliard à 1,70 milliard de dollars (1,44 à 1,41 Md€). Les coûts de services trimestriels de Pandora augmentent par glissement annuels : 321 millions de dollars en 2020 contre 287 millions en 2019 (266,45 contre 238,23 M€). Sur l’année, le nombre d’utilisateurs mensuels actifs de la radio passe de 63,5 millions en 2019 à 58,9 millions en 2020 (52,71 à 48,89 M€).

 

Sirius XM : hausse du CA, stabilité des abonnés

Sirius XM enregistre un chiffre d’affaires trimestriel de 1,63 milliard de dollars. Une hausse de 3 % par rapport à celui de 2019. Toutefois, l’entreprise accuse une perte nette de 677 millions de dollars, au quatrième trimestre de 2020, attribuable à Pandora. Malgré cela, Sirius XM maintient une marge brute trimestrielle à 61 %. Son nombre d’abonnés reste relativement stable : 34,7 millions en 2020 contre 34,9 en 2019. 

 

Live Nation : forte perte de revenus  

La perte de revenus opérationnels de Live Nation au quatrième trimestre est de 388 millions de dollars (322 M€). À titre comparatif, cette perte était de 82,920 millions de dollars (68,83 M€) à la même période en 2019. Par glissement annuel, les recettes plongent respectivement de 98 % pour la billetterie et de 92 % pour les concerts. Néanmoins, le développement des campagnes de vaccination pourrait avoir contribué à l’augmentation de la valeur de l’action de Live Nation. Le groupe a publié avec ses résultats un communiqué concernant son développement vers le livestream.

 

Eventbrite : reprise de la vente de billets aux USA

Sur le quatrième trimestre, Eventbrite estime que l’impact de la pandémie sur le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement est de 10,2 millions de dollars (8,47 M€). Malgré cette influence, les revenus nets sur la période sont de 26,7 millions de dollars pour 20,2 millions de pertes de revenus (22,16 M€ pour 16,77 M€). En 2019, le quatrième trimestre affichait des revenus nets à 92,7 millions de dollars et des pertes à 13,9 millions de dollars (76,95 M€ et 11,54 M€). Eventbrite attire néanmoins l’attention sur sur une hausse trimestrielle de 19 % sur la vente de billets, portée par une reprise de la consommation aux États-Unis.