World
21/12/2020 | Le Bureau Export Paris

Monde | Coronavirus : Tour du monde des mesures prises par les États (décembre 2020)

Le Bureau Export met à jour la cartographie des mesures prises par les gouvernements dans le monde dans la lutte contre la propagation de la Covid-19 (confinement/déconfinement, mesures de distanciation sociale, fermeture des lieux et des frontières, etc.).

Europe

Les différents pays européens durcissent progressivement à nouveau les mesures de distanciation sociale et de confinement afin de réduire l’augmentation du nombre de cas sur leur territoire. Les mesures sont souvent adaptées à l’échelle locale.

L’Union européenne a mis en place une plateforme interactive permettant de suivre la réouverture des frontières en Europe et dont les informations sont fréquemment mises à jour et proposées en 24 langues. La plateforme est disponible ici.  

Allemagne

  • ≃  20 000 nouveaux cas/jour (stable)
  • Frontières : Toute personne entrant sur le territoire allemand ayant séjourné ou transité dans les 10 derniers jours dans une zone classée comme « à risque » par les autorités sanitaires allemandes devra se conformer à deux principales obligations : informer les autorités sanitaires locales de son entrée sur le territoire et observer une quarantaine de 10 jours à son domicile, sans y recevoir de visite (hors autres membres du domicile). La quarantaine peut prendre fin de manière anticipée uniquement sur présentation d’un test PCR négatif réalisé en Allemagne au plus tôt 5 jours après l’entrée sur le territoire allemand. Il est vivement recommandé aux voyageurs de vérifier auprès du Land de leur lieu de séjour quelle est la législation applicable et quelles exceptions sont prévues. L’Institut Robert Koch fournit une liste des zones à risque à l’échelle internationale, qui est mise à jour régulièrement.
  • Confinement : Le 14 décembre, Angela Merkel a annoncé un reconfinement partiel jusqu’au 10 janvier. 
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Les réunions familiales sont limitées à 5 personnes issues de deux ménages durant la période de Noël. Les enfants doivent rester à la maison autant que possible. Les commerces non essentiels sont fermés jusqu’au 10 janvier. 

Autriche

  • 2 377 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Tous les voyageurs entrant sur le territoire (quelque soit leur provenance) doivent présenter un certificat médical attestant d’un test PCR négatif effectué moins de 72 heures avant le voyage. Ils devront également, dans les 48 heures suivant leur entrée, effectuer un test PCR à leurs propres frais. Si le résultat de ce test est négatif, la quarantaine pourra être levée. Tous les voyageurs en provenance de zones à risque doivent se mettre en quarantaine pendant dix jours. Ce n’est qu’après cinq jours qu’un test corona pourra être effectué afin de mettre fin à la quarantaine. Le tourisme pendant les fêtes sur le territoire sera limité aux Autrichiens.
  • Confinement de la population : Jusqu’au 23 décembre, les sorties hors domicile sont interdites entre 20 heures et 6 heures du matin, à part sous certaines conditions dont les études, le travail, l’achat de biens essentiels, l’assistance aux personnes, le vote et les raisons officielles. Entre ces horaires, deux ménages peuvent se rencontrer (jusqu’à six adultes et six enfants). Les contacts doivent être évités. Il y aura une exception pour les fêtes. Dans les lieux publics, tous les groupes ne vivant pas dans le même foyer doivent maintenir une distance de sécurité d’un mètre. La même règle s’applique pour les lieux clos, et le port du masque doit être respecté.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Les crèches et écoles peuvent fonctionner normalement mais pas les établissements supérieurs qui maintiennent les cours à distance. Les commerces sont ouverts jusqu’à 19 heures en accès limité. Le télétravail est recommandé. Les restaurants peuvent proposer des plats à emporter. Les musées et les bibliothèques ont rouvert.
  • Évènements et possibilités de concerts : Les événements sont interdits mais les répétitions et les représentations artistiques sans public à fins professionnelles, ainsi que les sports professionnels, sont autorisés. Des rencontres professionnelles non reportables et des rencontres à des fins d’éducation et de formation professionnelle absolument nécessaires sont possibles.

UK

  • ≃  17 000 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Le gouvernement encourage à éviter les voyages à buts professionnels comme de loisirs. Les trafics dépendent des compagnies aériennes autorisées sur le territoire. De nouvelles restrictions pourraient être communiquées dans les prochains jours. Pendant la période de Noël (du 23 au 27 décembre), il n y aura pas de restrictions sur les voyages.
  • Confinement : La période de confinement nationale est terminée depuis le 2 décembre. On assiste au retour du système de déconfinement par « tiers » (niveaux). Le « tier 1 » est le moins restrictif et « tier 3 » le plus sérieux. La plupart du pays se trouve en « tier 2 » ou « tier 3 ». Londres est en « tier 2 ». Les restrictions portent sur les rassemblements en lieux clos ou ouverts et susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes. Les magasins non essentiels peuvent pour la plupart rouvrir leurs portes. Durant les fêtes, des personnes issues de plus de trois ménages pourront se réunir.
  • Possibilités de concerts : Les salles de concerts peuvent ouvrir leurs portes pour accueillir des concerts distanciés en « tier 1 » et « tier 2 », mais elles doivent fermer à 23 heures (sauf si la performance a commencé avant 22 heures). Ces salles peuvent vendre de l’alcool. Les boîtes de nuit doivent, elles, rester fermées.

Pays-Bas

  • ≃  6 000 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Le gouvernement néerlandais déconseille fortement de se rendre dans des régions à l’étranger particulièrement touchées par la Covid-19 et demande la mise en quarantaine à domicile pendant 10 jours aux voyageurs provenant de ces régions à leur arrivée aux Pays-Bas. Ce lien compile les régions concernées pour la France, qui reste classée en zone orange. De façon générale, le gouvernement déconseille les voyages jusqu’à janvier. Les exceptions à cette quarantaine sont les suivantes : les voyages essentiels et professionnels sous certaines conditions, la participation à des activités sportives de haut niveau, les étudiants internationaux, les activités de recherche nécessaires, les correspondances vers un autre pays, les visites familiales pour des raisons impérieuses, telles que la visite à un malade en phase terminale ou l’assistance à des funérailles.
  • Confinement de la population : Le 17 novembre, le Premier ministre a annoncé que les mesures déjà en place depuis le 4 novembre restaient en vigueur jusqu’à mi-décembre malgré la baisse des infections. 
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Les réunions de personnes de différents foyers sont limitées à 2 personnes, les musées, théâtres, cinémas, zoos et parcs d’attractions restent fermés. L’obligation du port du masque dans certains lieux est mise en place.
  • Concerts et événements : Des tests « Back to Live » vont être faits en janvier 2021. Ils comprendront un concert, un événement de danse et deux festivals en plein air organisés par Mojo et ID&T. Les événements sont organisés par FieldLab Events en collaboration avec Event Platform, l’Alliance of Event Builders et le gouvernement. L’objectif est de déterminer comment des événements avec une capacité de visiteurs accrue pourraient se dérouler de manière sûre et responsable pendant la pandémie.

Suisse

  • ≃ 4 000  nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Pour les Français, il n’y a pas d’obligation de présenter un certificat médical attestant de sa bonne santé ou un test sérologique négatif à l’entrée en Suisse. Depuis le 23 novembre, uniquement les voyageurs en provenance du territoire d’outre-mer de Polynésie française sont tenus d’observer une quarantaine de 10 jours dès leur arrivée en Suisse. Les voyageurs en provenance des zones à risque définies par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), y compris les enfants, doivent observer une période de quarantaine de 10 jours. Un test négatif ne permet pas de lever une quarantaine obligatoire et ne réduit pas non plus sa durée.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Les domaines skiables doivent demander une autorisation cantonale pour l’exploitation. Des plans de protection stricts doivent être mis en œuvre. Dans les commerces, la surface à prévoir par client est de 10 m2 ; elle est de 4 m2 dans les magasins d’une surface inférieure ou égale à 30 m2. Au niveau professionnel, le Conseil fédéral encourage les employeurs à faciliter autant que possible le télétravail. Les employés doivent réduire au maximum leurs contacts avant les fêtes de fin d’année, particulièrement pour ceux qui prévoient de côtoyer des personnes vulnérables. Dans les restaurants, il est obligatoire de recueillir les coordonnées d’au moins une personne par groupe. Durant la nuit du 31 décembre au 1er janvier, les établissements seront autorisés à fermer à 1 heure du matin au lieu de 23 heures, afin de réduire le risque de réunions spontanées dans le cadre privé.
  • Concerts et événements : La pratique du chant est autorisée dans le cercle familial et dans les cours de chant à l’école. En dehors de ces deux contextes, elle est interdite, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. L’interdiction s’applique aux chorales, aux chants en groupe lors des services religieux ou dans le cadre de certaines traditions. Des exceptions s’appliquent aux chanteurs professionnels (répétitions et représentations) et aux répétitions des chœurs professionnels.

République tchèque

  • 4 237 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : La République tchèque a adopté depuis le 9 novembre la grille de classification UE des pays à risque (ici). Elle ne permet plus d’entrer sur son territoire sauf « pour raisons essentielles » et exclut les visites pour motif touristique ou pour rejoindre des amis. Toute personne arrivant d’un pays classé « à risque » doit remplir au préalable un formulaire d’entrée et être muni d’un résultat de test PCR négatif de moins de 72 heures ou, à défaut, se mettre en quarantaine et en informer l’Agence régionale de santé, puis se soumettre à un test PCR sous 5 jours. Des exceptions existent (transit de moins de 12 heures, visites sous condition de moins de 12 heures, voyageurs de moins de 5 ans). Tout voyageur peut par ailleurs, quel que soit son pays de provenance, être soumis à un prélèvement biologique pour test de dépistage au passage de la frontière.
  • Confinement de la population : Le gouvernement a mis en place un système de confinement et déconfinement par zone, selon un code couleur.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Le masque est obligatoire en intérieur et en extérieur. L’activité des restaurants, bars et cafés est réduite. Leur accueil est plafonné à 50 % de leur capacité, avec une limite de la taille des groupes acceptés et une fermeture avancée à 20 heures. L’accueil des musées et monuments historique est réduit à 25 % de leur capacité. L’enseignement se fait en distanciel mais certaines classes de primaire ont pu rouvrir mi-novembre. 
  • Possibilités de concerts : Le gouvernement a interdit les concerts, spectacles de danse et de chant.

Espagne

  • ≃ 15 000 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Depuis le 23 novembre, chaque voyageur en provenance de pays à risque doit présenter un test PCR négatif datant de 72 heures avant l’entrée en Espagne. Un formulaire de contrôle sanitaire doit également être rempli. Un contrôle de température s’effectue à l’arrivée.
  • Confinement : L’état d’urgence est mis en place depuis le 25 octobre. À Madrid, un couvre-feu s’applique entre minuit et 6 heures du matin. Dans le reste du pays, les déplacements sont limités à certaines zones.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : À Madrid, les réunions sont limitées à 6 personnes. Les bars et restaurants doivent limiter leur capacité à 50 % en intérieur et à 75 % en terrasse. La plupart des lieux fermés ne peuvent accueillir que la moitié de leur public habituel. Les parcs et jardins restent ouverts en journée mais ils sont fermés dans le reste du pays. Les transports fonctionnent avec une interdiction de manger à l’intérieur. Le port du masque et la distanciation sociale s’appliquent.
  • Concerts et événements : Les salles de concerts sont fermées à Madrid. Des tests de résistance à la Covid-19 lors d’un live ont été réalisés sur un public de 1 000 personnes à Barcelone.

Italie

  • ≃  20 000 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Du 10 au 20 décembre, toute voyageur en provenance de l’Union européenne, Schengen, Andorre ou Monaco doit présenter la preuve d’avoir procédé à un test PCR au résultat négatif datant de 48 heures avant l’entrée en Italie. Sans test, les voyageurs doivent s’isoler 14 jours. Du 20 décembre au 6 janvier, les personnes arrivant en Italie seront directement isolées et placées en surveillance pendant 14 jours.
  • Confinement : Entre le 21 décembre et le 6 janvier, il est interdit de quitter sa province de résidence. Durant les jours de fêtes, les déplacements entre communes sont également interdits. Un couvre-feu s’applique entre 22 heures et 5 heures du matin.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le port du masque et la distanciation sociale s’appliquent. Les transports fonctionnent à 50 % de leur capacité. Les parcs et jardins sont ouverts. Les lieux de culture sont fermés et les événements suspendus, même en plein air. Les bars et restaurants peuvent ouvrir entre 5 et 18 heures.

Grèce

  • ≃ 1 800 nouveaux cas/jour (stable)
  • Frontières : Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire en ligne 48 heures avant le voyage et présenter un test PCR négatif à la Covid-19 de moins de 72 heures. Du 18 décembre au 7 janvier, un test rapide supplémentaire sera nécessaire à l’entrée en Grèce. Sur cette même période, les voyageurs seront isolés trois jours. De façon générale, des dépistages divers peuvent être demandés à l’arrivée.
  • Confinement : Un confinement national s’applique jusqu’au 7 janvier. Un couvre-feu est en place entre 22 heures et 5 heures du matin.

Danemark

  • ≃ 3 000 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Le Danemark n’ouvre ses frontières qu’aux voyageurs dont le but est « digne ». Cela implique la possession d’une résidence au Danemark, une obligation professionnelle ou le statut de membre de la famille d’un résident du Danemark. Un test PCR négatif à la Covid-19 de moins de 72 heures est requis.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les lieux publics, les commerces et les institutions sont ouverts et respectent une distanciation sociale. Les rassemblements sont limités à 10 personnes. Les clubs et salles de concerts restent fermés jusqu’au 2 janvier. Cette fermeture pourra être prolongée.

Norvège

  • ≃ 400 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Les passagers non résidents doivent présenter un test négatif à la Covid-19 datant de moins de 72 heures.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : La Première ministre Erna Solberg a annoncé une série de mesures nationales valables jusqu’à la fin de l’année et pouvant être renouvelées. Elle recommande notamment de rester un maximum de temps à domicile et d’éviter les contacts. À Oslo, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits. Une distanciation sociale de 2 mètres peut s’appliquer dans les magasins. Le port du masque est obligatoire. Les lieux culturels sont fermés, à l’exception des librairies. Dans le reste du pays, les rassemblements sont limités à 20 personnes. D’autres mesures pourraient s’ajouter.

Suède

  • ≃  18 000 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Les voyages sans raison majeure doivent être évités. Des exceptions s’appliquent pour les étudiants. Le passage de la frontière suédoise est strictement limité jusqu’au 22 décembre.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les magasins accueillent en capacité réduite. Les événements sportifs limitent leur audience. Une distanciation sociale s’applique dans les lieux publics. Les personnes de plus de 70 ans doivent éviter les contacts, les transports publics et les lieux de passage. Les rassemblements sont limités à 8 participants. Ces rassemblements incluent les concerts.

Pologne

  • 8 310 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Du 9 décembre au 31 décembre, certaines lignes aériennes sont bloquées, si elles proviennent des pays suivants : Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Géorgie, Jordanie, Arménie, Kosovo, Serbie, Macédoine du Nord, États-Unis (sauf pour les États de l’Illinois et de New York). Plus généralement, les connexions aériennes directes fonctionnent. La Pologne n’exige pas des citoyens européens de présenter de résultat négatif du test à la Covid-19 lors de leur arrivée. La Pologne a interdit des vols directs vers certains pays hors de l’UE. Les chemins de fer (PKP Intercity) assurent les connexions internationales dans le cadre des frontières intérieures de l’UE. Les liaisons internationales vers Berlin, Vienne, Ostrava, Prague sont disponibles. Le transport routier international (autocars, voitures particulières, camions) fonctionne normalement. Il n’y a pas de contrôle aux frontières. Les dispositions des gardes-frontières polonais (disponibles en anglais) et un numéro, le +48 22 500 40 00, permettent de se renseigner en temps réel sur l’état des frontières hors de l’Union européenne. 
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Du lundi au vendredi et de 10 heures à 12 heures, les magasins, drogueries et pharmacies sont réservés aux personnes âgées. Cette règle ne s’applique pas le 24 décembre. Les lieux fermés limitent leur accueil jusqu’au 27 décembre. 

Afrique

Nigeria

  • Jusqu’à 940 nouveaux cas/jour début décembre (en baisse en moyenne)
  • Frontières : Les voyages non essentiels sont déconseillés, voire interdits dans le Nord-Est du pays. Des spécificités locales s’appliquent. Les passagers doivent porter un masque, procéder à un contrôle de température, respecter les distances de sécurité et se laver les mains une fois sortis de l’aéroport. Les bagages sont aspergés de gel de décontamination.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les rassemblements de plus de 50 personnes hors des lieux de travail sont interdits. Les lieux de cultes peuvent rester ouverts mais avec une capacité d’accueil limitée. Les institutions publiques fonctionnent également en capacité restreinte.

Kenya

  • Jusqu’à 1 250  nouveaux cas/jour début décembre (en baisse)
  • Frontières : Les vols commerciaux opèrent. Les passagers doivent présenter un test PCR négatif datant de 96 heures avant l’embarquement. Un formulaire doit être également rempli en amont. Les frontières internes terrestres sont fermées.
  • Confinement : Un couvre-feu entre 22 heures et 4 heures du matin est mis en place jusqu’au 3 janvier 2021.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les rassemblements de plus de 15 personnes sont interdits jusqu’au 3 janvier. Les bars et restaurants doivent fermer à partir de 21 heures. 

Afrique du Sud

  • Jusqu’à 6 000 nouveaux cas/jour début décembre (en baisse)
  • Frontières : Le Président Cyril Ramaphosa a annoncé le 11 novembre que le pays ouvrait ses frontières aux voyageurs internationaux. Un test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de 72 heures avant l’embarquement devra être présenté. Plusieurs justificatifs garantissant l’authenticité du test sont demandés.
  • Confinement : Un couvre-feu s’applique de minuit jusqu’à 4 heures du matin mais il peut démarrer à 22 heures dans certaines régions.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les rassemblements sont limités à 250 personnes en extérieur et à 100 personnes en intérieur. Une restriction sur la vente d’alcool s’applique. Le masque doit être porté dans les lieux publics. Les hôtels sont ouverts et contrôlent la température des arrivants. Les parcs et plages peuvent ouvrir.

Ghana

  • Jusqu’à 400 nouveaux cas/jour début décembre (en baisse en moyenne) 
  • Frontières : L’aéroport d’Accra Kotoka est ouvert aux vols internationaux. Un test PCR négatif à la Covid-19 et datant de moins de 72 heures avant l’embarquement doit être présenté. Un contrôle de température s’applique à l’arrivée, ainsi qu’un autre test à la Covid-19. Les voyageurs doivent payer ce dernier 150 dollars. Le règlement se fait en ligne, avant le départ, et une preuve de paiement doit être présentée à l’embarquement.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le port du masque est de mise dans les lieux publics. Les rassemblements dans des lieux clos ne peuvent pas réunir plus de 100 personnes. Les restaurants sont ouverts, mais pas les clubs et les bars. Les festivals sont suspendus. Certaines attractions touristiques en plein air sont ouvertes.

Côte d’Ivoire 

  • ≃ 20 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Les frontières maritimes et terrestres sont fermées. Pour arriver par avion, il faut remplir un formulaire de déclaration de déplacement par voie aérienne (DDVA). Un test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de 7 jours doit être présenté avant l’embarquement. Pour quitter le pays, seuls certains centres de dépistage locaux sont considérés valides.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics situés dans la zone d’Abidjan. Les restaurants, bars, clubs, cinémas et salles de concerts sont ouverts dans le respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale.

Sénégal

  • ≃  80 nouveaux cas/jour (stable)
  • Frontières : Le pays n’autorise l’entrée qu’aux personnes de nationalité sénégalaise ou issues d’un pays membre de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Un test PCR négatif à la Covid-19 et datant de moins de cinq jours avant l’embarquement doit être présenté.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics et privés. Les rassemblements sont interdits sur les plages, les terrains de sport, les espaces publics et les salles de spectacle.

 Cameroun

  • ≃ 200 nouveaux cas/jour (stable)
  • Frontières : Officiellement, les frontières camerounaises sont fermées. Toutefois, certaines compagnies aériennes ont le droit de mettre en place des vols commerciaux internationaux. Un test négatif à la Covid-19 datant de moins de trois jours est nécessaire pour embarquer. Sur place, un justificatif de présence au Cameroun est requis. Les passagers testés positifs devront s’isoler.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les commerces, églises, institutions gouvernementales et écoles sont ouverts aux horaires normaux.

Amérique du Nord

Le continent nord-américain poursuit sa politique d’isolement avec le reste du monde, ainsi qu’entre les deux pays qui le constituent.

États-Unis

  • ≃  203 485 nouveaux cas/jour au 8 décembre (en hausse)
  • Frontières : Pas de changement dans la politique d’entrée dans le pays. Les citoyens américains ainsi que les résidents titulaires de la green card ont le droit d’entrer dans le pays. En revanche, l’interdiction d’entrée sur le territoire reste appliquée à tous les ressortissants de l’Union européenne.
  • Confinement de la population : Devant l’augmentation des cas sur l’ensemble du pays, en particulier dans le centre (Wyoming, Arizona, Kansas…), de nombreux États ont pris des mesures de confinement ou de semi-confinement, comme la Californie ou l’Ohio qui ont mis en place un couvre-feu. Au total plus de 15 millions de personnes ont été positives, et plus de 286 000 personnes sont mortes des suites du virus, avec une  progression de plus de 2 000 décès par jour.
  • Concerts et événements : La vaste majorité des salles est fermée, et l’association des salles indépendantes (NIVA) demande une aide fédérale d’urgence pour donner un peu de répit à la trésorerie des salles. La plupart des États ont limité les événements telles que les parades liées à Thanksgiving. À ce stade, les festivités qui accompagnent généralement l’élection d’un nouveau président en janvier n’ont toujours pas été confirmées. La plupart des écoles et universités restent fermées.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Cela dépend des États, mais désormais la majorité des États ont imposé le port du masque dans les lieux publics, tels que comme l’Iowa ou le Dakota du Nord. Seuls une quinzaine d’États tels que le Tennessee ou la Floride n’ont toujours pas de restrictions. Dans leur vaste majorité les États du nord de la côte Est maintiennent des restrictions plus ou moins sévères, ainsi que la Californie. L’élection du président Joe Biden devrait se traduire par une politique plus agressive dans la lutte contre le virus, mais les détails de sa politique n’ont pas encore été rendus publics, à part son intention de vacciner 100 millions de personnes en 100 jours.

Canada

  • ≃  7 872 nouveaux cas/jour au 8 décembre (en hausse)
  • Frontières : Pas de changement dans la politique sanitaire du pays, avec les entrées aux frontières dictées par le Quarantine Act (détails disponibles ici). La frontière entre les USA et le Canada reste fermée. Les personnes autorisées à entrer sur le territoire doivent entamer une quarantaine de 14 jours.
  • Confinement de la population : Le Québec continue sa politique de confinement, et Toronto fait l’objet d’un nouveau confinement pour 28 jours depuis le 23 novembre, avec interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes, fermeture des magasins et des restaurants.
  • Concerts et événements : Tous les événements importants à travers le pays ont été annulés cette année, et la politique du gouvernement n’a pas changé, y compris pour la période de Noël. Cela inclut les défilés, les festivals, les grandes célébrations ethniques et religieuses, les foires, les expositions et les événements sportifs.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Les décisions dépendent essentiellement des municipalités et des États. Les États les plus touchés tels que le Québec, l’Ontario et l’Alberta ont mis en place des mesures pour limiter et restreindre les déplacements.

Amérique latine

Colombie

  • ≃ 7 000 nouveaux cas/jour (stable)
  • Frontières : Les frontières aériennes restent ouvertes. Les frontières maritimes, fluviales et terrestres sont fermées jusqu’au 30 novembre. L’état d’urgence sanitaire, en place jusqu’au 30 novembre, pourrait être reconduit au mois de décembre. Il n’y pas de vols commerciaux directs entre Bogota et Paris, mais Air France organise d’autres types de vols chaque mois.
    Il est également possible de rentrer dans le pays via des vols depuis le Mexique ou d’autres pays de la zone Amérique latine. La Colombie a supprimé la nécessité d’un test PCR négatif au virus à l’entrée du territoire.
  • Confinement  : Les écoles et les universités restent fermées. Les bars et les lieux accueillant du public ferment vers minuit.
  • Concerts : Certaines salles de théâtre peuvent rouvrir avec une capacité d’accueil limitée. Elles reçoivent parfois des groupes de musique. Les salles de concerts restent closes.

Mexique

  • ≃ 7 500 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : À ce jour, l’espace aérien mexicain est ouvert et les compagnies aériennes opèrent normalement. Il n’y a pas de restriction à l’entrée au Mexique pour les personnes ne présentant pas de symptôme et voyageant par avion. Néanmoins, plusieurs compagnies aériennes ont réduit leurs liaisons entre le Mexique et l’Europe. Tous les voyageurs entrant au Mexique doivent se soumettre à un contrôle de température et sont dans l’obligation de renseigner un formulaire sur leur état de santé. Les autorités sanitaires mexicaines peuvent également vérifier l’état de santé des voyageurs et imposer des mesures de quarantaine.
  • Confinement : Le taux de mortalité au Mexique est important, et le degré de contamination est de nouveau élevé, en particulier à Mexico. Les salles de cinéma s’apprêtent à refermer. Les salles de spectacle sont toujours closes.

Brésil

  • Jusqu’à 71 000 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Les vols commerciaux continuent d’opérer depuis le Brésil, surtout depuis les villes de São Paulo et Rio de Janeiro desquelles la majorité des vols pour l’Europe part.
    Par un décret en date du 29 juillet 2020, le Brésil a levé les restrictions qui pesaient sur l’entrée des ressortissants étrangers par voie aérienne. Toutefois, tout voyageur qui souhaite entrer au Brésil pour un séjour de courte durée, soit un maximum de 90 jours, devra présenter à la compagnie aérienne une attestation d’assurance maladie, rédigée en portugais, espagnol ou anglais, valide dans le pays, pour toute la durée du séjour, sans quoi il ne sera pas autorisé à pénétrer sur le territoire.
  • Situation sanitaire : Les hospitalisations sont en hausse dans le pays qui fait face à une deuxième vague de contamination.
  • Concerts et événements : Les salles restent fermées. Le Carnaval de Rio est annulé.

Chili

  • ≃ 1 000 nouveaux cas/jour (stable). Le gouvernement chilien est accusé d’avoir manipulé les chiffres en avril dernier en diminuant le nombre de cas.
  • Frontières : L’accès au territoire chilien pour les ressortissants étrangers non-résidents est à nouveau autorisé depuis le lundi 23 novembre 2020. Cet accès n’est possible que par voie aérienne via l’aéroport de Santiago. Tous les autres points d’entrée dans le pays (aériens, maritimes ou terrestres) demeurent fermés jusqu’à nouvel ordre. Les personnes autorisées à entrer doivent respecter les conditions suivantes : test PCR négatif de moins de 72 heures, et les moyens de transports collectifs (avion, bus…) sont interdits pour rejoindre le lieu de résidence habituelle au Chili à l’arrivée sur le territoire.
  • Confinement : Des mesures locales de confinement et de restriction des déplacements ont été adoptées (plan Paso a Paso) : Santiago de Chile passe en phase de préparation. La quarantaine est levée pour la population générale, sauf pour les groupes à risque, et les activités sociales et récréatives sont autorisées tous les jours de la semaine avec un maximum de 50 personnes. Un couvre-feu national a été instauré de 23 heures à 5 heures du matin dans les autres régions.

Pérou

  • ≃ 1 200 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : À ce stade, seuls existent entre Lima et Paris les vols « spéciaux » autorisés par le gouvernement péruvien, comme cela a été le cas depuis le début de l’état d’urgence.
  • Confinement de la population : Pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), le gouvernement péruvien a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 30 novembre inclus. Depuis le 5 octobre, le confinement ne reste obligatoire que pour les populations vulnérables (les personnes âgées de plus de 65 ans, les enfants de moins de 12 ans, les populations « à risque » ayant des problèmes de santé). Un couvre-feu (confinement social obligatoire) reste en vigueur du lundi au samedi, de 23 heures à 4 heures du matin. Le dimanche n’est plus un jour de confinement sur l’ensemble du territoire. Ce jour, il sera possible de sortir de son domicile mais pas de se déplacer dans son véhicule.
  • Événements : Restent suspendus jusqu’à nouvel ordre les défilés, les fêtes patronales, les activités civiles et religieuses ainsi que tout type de réunions (y compris familiales) et événement social, politique ou culturel qui implique une concentration de personnes.

Argentine

  • ≃ 7 000 nouveaux cas/jour (en baisse)
  • Frontières : Depuis le 15 mars, l’entrée sur le territoire argentin est interdite à toute personne non-résidente en Argentine ou n’ayant pas la nationalité argentine.
  • Confinement : Buenos Aires est sorti de confinement mais d’autres régions étaient encore en quarantaine jusqu’au 29 novembre.
  • Concerts et événements : Tout événement impliquant un rassemblement de personnes est interdit.

Équateur

  • Jusqu’à 1 200 nouveaux cas/jour début décembre (en hausse)
  • Frontières : Les vols commerciaux ont repris depuis le 1er juin 2020. Néanmoins, le pays invite à reconsidérer les voyages. Tous les voyageurs de plus de 18 ans doivent fournir un résultat de test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de 10 jours avant l’embarquement.
  • Confinement de la population : Le confinement et le couvre-feu sont levés à l’échelle nationale mais des restrictions demeurent au niveau régional, selon un code couleur qui correspond à l’évolution sanitaire sur place.

Costa Rica

  • Jusqu’à 2 700 nouveaux cas/jour début décembre (stable en moyenne)
  • Frontières : Il y a une obligation pour les passagers de montrer une assurance médicale internationale ou nationale susceptible de couvrir les traitements liés à la Covid-19. Les autorités en charge de l’immigration peuvent réguler la durée des séjours.
  • Confinement de la population : Les commerces essentiels sont ouverts. Le masque est obligatoire dans les lieux publics, sauf en cas de repas. Un système de restriction de déplacements à partir des plaques d’immatriculation des différents moyens de transport est en place.

Panama

  • ≃ 2 000 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Le Panama rouvre ses frontières aux touristes depuis le 12 octobre. Néanmoins, le pays reste en alerte sanitaire et les voyages sont déconseillés. Il est obligatoire de présenter le résultat négatif d’un test PCR/antigène réalisé dans les 48 heures avant l’embarquement pour le Panama. Sans le document approprié, les voyageurs devront acheter leur propre test à l’aéroport pour 50 dollars.
  • Confinement de la population : Depuis le 24 octobre, un couvre-feu national est établi du lundi au dimanche de 21 heures à 5 heures du matin. Les rassemblements familiaux sont autorisés jusqu’à 7 personnes. Les écoles, bars et clubs sont fermés.
  • Possibilités de concerts : Les salles de concerts sont fermées.

Asie

Japon

  • ≃ 2 000  nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Les voyages touristiques ne sont pas permis. Des conditions particulières sont mises en place selon les pays. Dans chaque cas, un test PCR négatif à la Covid-19 est requis pour embarquer. Un deuxième test s’effectue à l’arrivée.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Le masque se porte dans les lieux publics. Une distanciation sociale s’applique. Il est recommandé d’éviter les espaces mal ventilés. Les services essentiels tels que les supermarchés, les écoles et les universités sont maintenus. Les rassemblements sont limités mais autorisés. Les offices religieux peuvent avoir lieu.

 Corée du Sud

  • 600 nouveaux cas/jour (en hausse) 
  • Frontières : Une période d’isolation de 14 jours s’applique à tout arrivant. Un test négatif à la Covid-19 est demandé à l’entrée selon plusieurs critères, dont la nationalité, la provenance et le type de visa des passagers. À l’arrivée, la température des voyageurs est contrôlée. Ils doivent remplir des questionnaires de santé et procéder dans certains cas à un second test à la Covid-19. La plupart des questionnaires se remplissent via une application mobile.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Les bars, clubs et autres lieux de loisirs enregistrent chaque client via un QR code qui permet un traçage des contagions. La plupart des magasins sont ouverts. Il en est de même pour les écoles. Néanmoins, les grands rassemblements et les cérémonies religieuses sont limités en capacité.

Chine continentale

  • 15 nouveaux cas/jour (en légère hausse depuis la fin novembre) 
  • Frontières : Les vols commerciaux sont autorisés, mais les voyages sont déconseillés par le gouvernement. Les spécificités sont à voir avec les compagnies aériennes. Un test PCR négatif à la Covid-19 est nécessaire pour entrer sur le territoire. Les nouveaux arrivants doivent s’isoler pour 14 jours. Les législations peuvent évoluer rapidement. Un risque moyen de contagion est attribué à la province du Chengdu.
  • Fermeture des lieux publics et distanciation sociale : Le masque doit être porté. Des applications de traçage sont utilisées. Les magasins, restaurants et hôpitaux fonctionnent normalement. Les rassemblements importants sont fréquents.

  Hong Kong

  • ≃ 100 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Hong Kong restreint son entrée aux régions limitrophes. De rares vols commerciaux opèrent. Un test négatif à la Covid-19 et datant de moins de 72 heures est nécessaire pour rentrer sur le territoire. À l’arrivée, les voyageurs sont à nouveau testés et doivent attendre les résultats en isolement pendant 14 jours.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le 2 décembre, le gouvernement a restreint sa politique de distanciation sociale. Les parcs à thème, les karaokés, les piscines, les salles de sport et autres lieux publics ont fermé. Les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits. Les restaurants doivent fermer à 18 heures. Seules deux personnes sont autorisées par table. Le port du masque est obligatoire, sauf dans les parcs et en cas d’activité sportive.

Taïwan

  • Jusqu’à 23 nouveaux cas/jour (en hausse)
  • Frontières : Jusqu’au 28 février 2021, un test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de trois jours ouvrés sera nécessaire pour entrer à Taïwan. Le tourisme n’est toujours pas considéré comme un motif de voyage valable.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le masque est obligatoire à Taipei et Kaohsiung, dans les bâtiments institutionnels, les hôpitaux, les magasins, les écoles, les expositions en intérieur, les lieux de loisirs, les grands événements et au cours des cérémonies religieuses.

Inde

  •   30 000 cas en moyenne (stable)
  • Frontières : Toute personne voulant entrer en Inde doit remplir une déclaration 72 heures avant son départ. Un test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de 72 heures est également demandé. Un contrôle de température s’effectue à l’arrivée. Chaque voyageur doit s’isoler en quarantaine à son arrivée.
  • Confinement et mesures de lutte contre la Covid-19 : Depuis le 1er décembre, le gouvernement a renforcé les mesures de restriction. Un encadrement des marchés et des magasins est appliqué pour éviter les rassemblements. Des clusters ont été identifiés. Dans ces zones, seules les activités essentielles sont autorisées. Une surveillance des domiciles a été mise en place. Le traçage des cas s’applique. Ces mesures s’appliqueront jusqu’au 31 décembre.

 Asie du Sud-Est

  • Le nombre de nouveaux cas varie d’un pays à l’autre. 
  • Frontières : Myanmar a suspendu les vols commerciaux jusqu’au 31 décembre. Le Vietnam, la Malaisie et Brunei ont également fermé leurs frontières aux étrangers avec de rares exceptions. Les Philippines tolèrent les étrangers s’ils font partie de la famille de Philippins sur place. Le Laos a fermé ses frontières aux touristes et demande un test PCR négatif. Voyager en Thaïlande nécessite un test PCR négatif à la Covid-19, un certificat Non-Covid en anglais  ainsi qu’un certificat d’aptitude à voyager en avion datant de moins de 72 heures. Une assurance couvrant jusqu’à 100 000 dollars est également nécessaire. Le Cambodge exige aussi un test négatif dans la même période de validité, ainsi qu’un dépôt prévisionnel de 2 000 dollars couvrant la période de quarantaine. La souscription à une assurance santé locale est nécessaire, ainsi que le paiement de frais en vue de tests. L’Indonésie devrait ouvrir ses frontières au tourisme dans les prochaines semaines, mais elles demeurent pour l’instant fermées aux étrangers. Pour Singapour, toute personne en provenance d’un pays à risque doit fournir un test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de 72 heures. Le tourisme n’est pas un motif de voyage valable.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le Laos fait partie des pays de l’ASEAN les moins restrictifs. Ils appliquent de façon générale le port du masque dans les lieux publics. Au Vietnam et à Myanmar, les rassemblements sont encadrés et la distanciation sociale est en place. Au Cambodge, les rassemblements de plus de 20 personnes sont interdits. Les universités et écoles sont fermées. L’Indonésie réduit l’accueil des lieux publics à 50 % de leur capacité et encadre également les rassemblements. À Singapour, les bars et clubs sont fermés et les rassemblements sont limités à 5 personnes.