02/11/2020 | Le Bureau Export Berlin

Autriche I Plan de soutien à la filière live événementielle de 300 millions d’euros

Le Conseil national autrichien a voté à l’unanimité une enveloppe de soutien de 300 millions d’euros aux organisateurs événementiels afin qu’ils puissent assurer ou être compensés pour la programmation qu’ils avaient prévu. En cas d’annulations partielles ou totales, les coûts devraient être également couverts par ce fonds d’aide. Cela vaudrait également pour des promoteurs événementiels issus de l’UE et produisant des événements en Autriche.

Si une manifestation est annulée en raison de la pandémie ou ne peut avoir lieu que dans un cadre limité, un certain nombre de dépenses irréversibles seraient remboursées (comme les frais de location de salle, de personnel ou de technologie de conférence).

Si la manifestation est partiellement annulée en raison de l’augmentation du nombre d’infections et des mesures restrictives, mais ne peut avoir lieu qu’avec un effectif restreint, ce dispositif s’appliquerait également. L’objectif est de donner aux organisateurs de congrès, de conférences, de concerts et de théâtre la sécurité de pouvoir assurer leur programmation et de relancer les initiatives dans la filière. Les détails d’application du dispositif et des coûts remboursables doivent encore être définis.

En septembre dernier, la filière live se voyait refuser une subvention sur les frais fixes par la Commission Européenne, les acteurs du secteur craignaient alors une explosion du nombre de faillites, des licenciements d’employés et de prestataires, et la ruine des moyens de subsistance à court-terme de la filière.

Pour Gerhard Stübe, DG de la Kongresskultur Bregenz et président de l’Austrian Convention Bureau, le plan de sauvetage qui vient d’être annoncé représente une impulsion importante pour la filière : « Même si les détails du fonds d’annulation doivent encore être définis, il offre la perspective d’un nouveau départ pour notre industrie gravement touchée. »

Pour rappel, les dernières décisions du gouvernement autrichien limitent l’accueil du public d’événements à 1 000 personnes à l’intérieur et à 1 500 en extérieur. Les manifestations, qui doivent être soumises à une autorisation des autorités, ne peuvent proposer de service restauration et tous les spectateurs doivent avoir une place attitrée et porter un masque.