16/10/2020 | Le Bureau Export Paris

Monde | Gims renforce sa présence internationale

Depuis septembre 2020, Gims multiplie les projets internationaux : un featuring avec le rappeur égyptien Mohamed Ramadan, un documentaire Netflix, ou encore un clip au Sénégal tourné avec Barack Adama. Dans cette effervescence, l’artiste annonce Le Fléau, son prochain album. 

Plus d’un mois après sa sortie, le single Ya Habibi chanté par Gims et le rappeur égyptien Mohamed Ramadan se maintient à la 175e place des tendances mondiales de YouTube. Le clip avait comptabilisé 1,5 million de vues dès les premières 24 heures suivant sa publication. Il cumule aujourd’hui plus de 28 millions de visionnages.

Ces chiffres sont le résultat d’une campagne de promotion d’envergure, impliquant un partenariat avec Spotify et la projection d’un teaser sur un immeuble de Times Square à New York. La diaspora égyptienne montre son engouement : le clip est un succès notable au Moyen-Orient, relayé par de nombreux médias comme Saudi 24 News, Nile FM, Arab News, Egypt Today ou The National. 

Ce n’est pas le seul projet récent de Gims à accorder une importance particulière au continent africain. Le 17 septembre, Netflix sort un documentaire, sobrement intitulé Gims. Le programme disponible dans 32 pays retrace la préparation de l’album Ceinture Noire et la tournée Fuego Tour. L’occasion de suivre le chanteur au Maroc, ou en République Démocratique du Congo. Le chanteur apparaît comme un pont entre l’Afrique et l’Europe, comme le souligne l’artiste Sting, autre collaboration internationale majeure de Gims ces derniers mois.

Plus récemment, Gims s’envolait pour le Sénégal avec Barack Adama tourner le clip de T’épauler. Sorti le 8 octobre 2020, le single réunit 877 150 vues sur YouTube à l’heure actuelle. La production est soutenue par plusieurs acteurs sénégalais comme Air Sénégal, l’Agence sénégalaise de promotion touristique, Kirène, Orange Money, ou encore Ridwan.

Le Fléau, nouvel album engagé ?

Le 6 octobre 2020, Gims sort le teaser YouTube de son prochain album, Le Fléau, prévu pour le 6 novembre prochain. Le premier single Immortel affiche 4,7 millions de vues au bout de deux semaines. À nouveau, le clip s’inscrit dans une démarche internationale, dénonçant plusieurs exécutions de personnes noires à travers le monde.

La vidéo rend notamment hommage aux victimes afro-américaines, dont George Floyd, George Stinney ou Lige Daniels. Les exécutions du Ku Klux Klan et des scènes de violences policières sont notamment mises en scène. Cependant, le clip dépasse les frontières américaines : parmi les autres victimes saluées par Immortel, on note également la présence de Camille Desmoulins, avocat révolutionnaire français critique de la traite des noirs.