26/10/2020 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne I La filière live rencontre le ministre des Finances

Le 12 octobre 2020, les organismes filière et les associations à l’origine du mouvement #AlarmstufeRot ont exposé la situation dramatique du secteur événementiel à Olaf Scholz (vice-chancelier allemand et ministre fédéral des finances). Il a été réclamé notamment la mise en place urgente d’aides ciblées à destination des solo-entrepreneurs et des entreprises jusqu’à 1 000 salariés.

Selon les porte-parole de la filière événementielle, plus d’un million d’organisateurs d’événements culturels, de foires, de congrès et de salons ne font plus aucune recette depuis plus de 7 mois, et de nombreuses entreprises sont aujourd’hui insolvables.

Les représentants des organismes filière ont formulé un catalogue de revendications qui réclament la mise en place de régimes spécifiques, adaptés aux spécificités du secteur : 

  • l’accès aux aides devrait être élargi d’avantage aux PME
  • le remboursement des coûts (dépenses/investissements) habituels devraient être remboursés jusqu’à hauteur de 80-90% sur présentation de justificatifs
  • les prestations propres des entreprises devraient être valorisées et éligibles aux aides
  • les pertes issues des réductions de capacités liées aux mesures COVID devraient être compensées
  • les délais de remboursement des programmes de crédits en cours devraient être prolongés
  • les commissions d’intermédiaires / des tourneurs et agents d’artistes devraient être reconnues comme frais fixes comme c’est déjà le cas pour les agences de voyage.

Lors de la rencontre avec le ministre, les représentants ont entre autres rappelé leur critiques face au cadre contraignant européen (qui limiterait les aides nationales) et au plafonnement des aides transitoires à hauteur de 50.000 €.

#AlarmstufeRot avait déjà publié une première liste de revendications dans un communiqué commun le 24 septembre 2020.

Le 28 octobre 2020, les initiateurs du mouvement appellent d’ailleurs les acteurs de la filière à participer à une nouvelle manifestation de grande envergure à Berlin pour faire pression sur les actions du gouvernement.