World
07/09/2020 | Le Bureau Export Paris

Monde | Coronavirus : Tour du monde des mesures prises par les Etats (semaine 37)

Le Bureau Export met à jour la cartographie des mesures prises par les gouvernements dans le monde en termes de confinement, fermeture des lieux et des frontières et interdiction des rassemblements.

Europe

L’Union Européenne a mis en place une plateforme interactive permettant de suivre la réouverture des frontières en Europe et dont les informations sont fréquemment mises à jour et proposées en 24 langues. La plateforme est disponible ici.  

Allemagne

  • 1 196 nouveaux cas par jour en moyenne
  • Frontières : Les frontières sont ouvertes pour les ressortissants de l’espace Schengen sous réserve que ces territoires présentent des risques épidémiques similaires. Pour les voyageurs arrivant d’un pays classé comme une zone à risque selon le site Web de l’Institut Robert Koch, une quarantaine obligatoire de 14 jours s’applique dans presque tous les États fédéraux. L’Espagne, la région de Bruxelles en Belgique ainsi que l’Ile de France et la région PACA en France sont considérées à risque. La possibilité d’effectuer des tests volontaires et gratuits pour les voyageurs provenant de zones qui ne sont pas classées “à risque” prendra fin au 15 septembre 2020. Pour les voyageurs en provenance de zones à risque, l’obligation de test est maintenue pour le moment. Au plus tôt le 1er octobre, les voyageurs en provenance de zones à risque devraient pouvoir mettre fin à la quarantaine obligatoire à partir d’un minimum de cinq jours après leur retour et sur présentation d’un test négatif.
  • Confinement : Le confinement du pays qui a commencé le 17 mars s’est achevé le 20 avril dernier. Le Sénat de Berlin a levé certaines restrictions avec une prise d’effet le samedi 27 juin. L’interdiction de se réunir pour des personnes provenant de deux foyers différents ne sera plus en vigueur. Le respect d’1,5 mètre de distance dans les établissements recevant du public et le port du masque restent obligatoires. En cas de non respect de cette dernière mesure, une amende de 50 euros minimum s’appliquera, sauf en Saxe-Anhalt. D’importants foyers de contamination ont été repérés dans plusieurs zones du pays : les régions à plus de 50 nouveaux cas pour 100 000 personnes sur une semaine sont reconfinées. Les différents Länder ont récemment discuté avec la chancelière Angela Merkel pour mettre en place une harmonisation des mesures liées à la pandémie.
  • Interdiction des rassemblements : Les grands événements pour lesquels la distanciation sociale et le respect des règles d’hygiène ne sont pas tenables, sont interdits jusqu’à fin 2020. Un groupe de travail inter-régional délégué à la mise en place de mesures sanitaires dédiées aux événement sportifs nationaux sera mis en place. Il devra soumettre des propositions avant la fin octobre. Le critère principal des interdictions repose sur la traçabilité des contrevenants aux règles de prévention. Le Sénat berlinois a néanmoins confirmé la possibilité d’organiser des concerts open air observant une jauge de 5000 personnes à compter du 1er septembre. Plus de 3000 visiteurs sont venus assister aux huit concerts à guichets fermés de l’édition d’été du New Fall Festival à Düsseldorf en juillet et en août. En contrepartie, Live Nation reporte son concert “Give Live a Chance” prévu au même endroit le 4 septembre 2020, en raison d’une recrudescence des cas. Le BDKV (équivalent Prodiss) s’inquiète du manque de perspectives pour la filière du live dans un communiqué du 3 septembre, et souligne toujours un défaut d’harmonisation des règles sanitaires, tout en jugeant les mesures actuelles de restrictions trop strictes.
  • Fermeture des lieux publics : Les Länders débutent un processus d’harmonisation qui se concentre pour l’instant sur les pénalités en cas de non-port du masque. La distance de 1,5 mètre reste également un critère récurrent. Chacun des 12 maires d’arrondissement de Berlin a été appelé par le gouvernement local de la ville à rechercher des espaces en plein air qui soient aptes à accueillir en toute sécurité des événements clubs dans le contexte de pandémie actuel. Les parcs, les rues et les salles de sport sont désignés comme des lieux possibles. Le 24 août, un concert test a été donné à Leipzig afin d’évaluer les risques de contamination. Dans le contexte de la rentrée scolaire, le gouvernement a pris des mesures encourageant l’école à la maison.

Autriche (303 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières sont ouvertes pour les ressortissants de l’espace Schengen sous réserve que ces territoires présentent des risques épidémiques similaires.
    Confinement de la population : Mis en place le 15 mars le confinement a pris fin le 14 avril 2020.
  • Fermeture des lieux publics : La plupart des commerces ont réouvert. Du 1er au 30 août, le festival de Salzbourg a pu avoir lieu sous la supervision d’un comité d’experts de l’hygiène. Les spectateurs portaient des masques qu’ils pouvaient retirer une fois assis. Les éventails étaient interdits pour éviter une transmission aérienne du virus.

République Tchèque (404 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : La Roumanie, depuis le 3 août et l’Espagne (à l’exception de la communauté autonome des Canaries) depuis le 21 août ont été retirées de la liste des pays à faible risque de contagion par le COVID-19 par le gouvernement tchèque. En conséquence, les voyageurs qui se rendent en République tchèque en provenance de ces pays devront présenter un test négatif ou à défaut une mise en quarantaine sera exigée au retour de ces pays. Les ressortissants de Belgique, Bulgarie, Luxembourg, Malte qui y ont résidé plus de 12 heures au cours des 14 derniers jours ne peuvent travailler sur le territoire tchèque que s’ils peuvent présenter un test PCR négatif de moins de 4 jours effectué en République tchèque.
  • Confinement de la population : Levé.
  • Fermeture des lieux publics : La limite pour les rassemblements en intérieur a été abaissée de 1 000 à 500 personnes. Les autorités tchèques ont réintroduit l’obligation de port du masque pour les rassemblements en intérieur de plus de 100 personnes.

Pays-Bas (588 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières sont ouvertes pour les ressortissants de l’espace Schengen sous réserve que ces territoires présentent des risques épidémiques similaires. Les touristes des pays de l’UE ou de Schengen peuvent entrer aux Pays-Bas. Un formulaire de contrôle sanitaire doit être rempli.
  • Confinement de la population : Le pays a pratiqué un confinement partiel qualifié de « confinement intelligent » avec une stratégie « d’immunité collective ».
  • Reprise ou non des événements et concerts : Après des semaines de protestations de la part des entreprises du live, le gouvernement néerlandais et la ministre locale de la culture, Ingrid Van Engelshoven, ont annoncé le 28 août un nouveau financement d’urgence de 482 millions d’euros pour le secteur culturel national. 150 millions d’euros seront notamment alloués aux autorités locales pour soutenir les salles de concert et théâtres locaux. 200 millions d’euros seront alloués aux grandes institutions culturelles et à l’écosystème artistique et aux travailleurs indépendants qui les entourent. 14 millions d’euros sont également réservés aux événements et aux compagnies qui ont perdu leurs subventions lors de la dernière série de décisions du Fonds Podiumkunsten (FPK). Une salle de spectacles temporaire, spécialement conçue pour le respect de la distanciation sociale, va également ouvrir ses portes cet automne au centre d’exposition et des congrès Jaarbeurs à Utrecht.

Suisse (341 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Ouvertes pour les ressortissants de l’espace Schengen sous réserve que ces territoires présentent des risques épidémiques similaires. Toutefois, depuis le 6 juillet, les voyageurs entrant en Suisse en provenance de certains pays ou régions devront être mis en quarantaine pendant 10 jours. L’Office fédéral de la santé publique tient une liste des pays concernés, mise à jour régulièrement (disponible en allemand, français et en italien). Les voyageurs soumis à la quarantaine seront avisés pendant le vol, à bord des autocars et aux postes frontaliers. Ils devront s’inscrire auprès des autorités cantonales à leur arrivée.
  • Confinement :  Les sorties sont autorisées sous réserve de respecter les règles de distanciation physique.
  • Interdiction des rassemblements : Le Conseil Fédéral a décidé le 27 mai des assouplissements substantiels des mesures de restriction, l’autorisation des rassemblements dans l’espace public sera désormais de 30 personnes. La fermeté des mesures de restriction dépend des cantons. Les rassemblements de plus de 1000 personnes seront autorisés à partir du 1er octobre, sous réserve que les participants soient assis et portent le masque. Les spectateurs ne doivent pas occuper plus de deux tiers des structures. Le Conseil se dit soucieux de veiller à ce que la situation épidémiologique ne se détériore pas à mesure que les restrictions s’assouplissent.

Suède (90 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les citoyens de l’UE et les membres de leur famille, ainsi que les personnes titulaires d’un permis de séjour suédois, sont autorisés à entrer en Suède sans restrictions. Néanmoins, la ministre des Affaires étrangères Ann Linde a émis un avis contre les voyages non essentiels dans de nombreux pays en raison d’une hausse des cas. Certaines compagnies aériennes peuvent exiger un justificatif de bonne santé mais la règle n’est pas appliquée de façon générale.
  • Confinement : Stratégie de non-confinement pour atteindre l’immunité collective. Le gouvernement a émis des recommandations à sa population pour qu’elle respecte des mesures de distanciation sociale, mais la plupart des commerces, des restaurants et des écoles primaires n’ont jamais fermé. Pour répondre à l’augmentation du nombre de cas, le gouvernement a mis en place un système permettant aux patients contaminés par le coronavirus de joindre et de tracer eux-mêmes les personnes avec qui ils ont été en contact. Le pays poursuit ainsi sa logique de « responsabilisation de sa population »
  • Interdiction des rassemblements : A partir d’octobre, la limite d’accueil des événements sportifs et des concerts passera de 50 personnes à 500 personnes. Cela fait suite à l’approbation d’une proposition gouvernementale par l’Agence pour la Santé suédoise.

Finlande (30 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : L’entrée est autorisée sans restrictions pour les voyageurs en provenance d’Estonie, de Hongrie, d’Italie, de Lettonie, du Liechtenstein, de Lituanie, de Slovaquie et de la Cité du Vatican. Le site www.raja.fi dresse une liste de pays à accès restreint dont font partie plusieurs pays de l’espace Schengen dont la France, l’Allemagne, l’Espagne ou la Belgique. Les raisons familiales peuvent constituer une exception. Un auto-confinement de 14 jours est conseillé après entrée sur le territoire.
  • Confinement : Le pays se déconfine depuis le 11 mai 2020. Le port du masque n’est pas obligatoire mais recommandé. La population doit respecter la distanciation sociale d’1 à 2 mètres et maintenir une bonne hygiène des mains. Une application de traçage devrait être lancée dans les prochaines semaines.
  • Interdiction des rassemblements et Fermeture des lieux publics : Les restaurants, cafés et bars ont repris une activité normale, dans le respect des distances. Le 1er juin de nombreux lieux publics ont réouvert en adaptant leur offre selon des critères spécifiques.

Danemark (90 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : L’entrée des États membres de l’UE, ainsi que de la Suisse, de l’Islande, du Liechtenstein, du Royaume-Uni, de l’État de la Cité du Vatican et de la République de Saint-Marin, est normalement autorisée sans restrictions. Des pays comme la France ou l’Espagne doivent invoquer une “raison digne” pour entrer sur le territoire. Le tourisme n’est pas une raison considérée valable. Une liste mise à jour des pays autorisés à entrer au Danemark est disponible sur le site de la police danoise.
  • Confinement : Le pays est entré en confinement le 11 mars et en est sorti le 15 avril. Le masque reste obligatoire dans certaines régions, ainsi qu’une distanciation sociale de 2 mètres.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les clubs resteront fermés jusqu’au 31 octobre 2020. Pour l’instant, les rassemblements sont limités à 100 personnes et les grands événements à 500 personnes, si ces derniers sont suffisamment espacés.

Norvège (60 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les voyages depuis l’espace Schengen sont possibles pour les pays avec moins de 20 cas pour 100 000 habitants sur les deux dernières semaines et moins de 5% de tests positifs en moyenne. Les voyageurs venus d’autres pays doivent s’isoler entre 10 et 14 jours. Certains pays de l’Union Européenne comme la France restent interdits de voyage.
  • Confinement : Débuté le 11 mars. Le pays se déconfine progressivement depuis le 20 avril.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le gouvernement maintient la restriction du 15 juin, limitant les événements à 200 personnes y compris après le 1er septembre. De même, les rassemblements privés restent limités à 20 personnes. Le 29 août 2020, la soprano Lise Davidsen a pu donner un concert à Oslo. D’autres showcases sont prévus jusqu’au 6 septembre.

Espagne (8 300 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Il est toujours possible de voyager vers l’Espagne depuis l’espace Schengen. Les voyageurs s’exposent à un contrôle de température. L’Espagne entre toutefois sur les listes rouges de plusieurs pays de l’Union européenne.
  • Confinement : L’Espagne fait face à une reprise de l’épidémie avec plus de 8000 nouveaux cas positifs depuis le 26 août 2020. Certaines régions de Catalogne sont reconfinées. Le port du masque est désormais obligatoire pour les personnes de plus de 6 ans dans les espaces publics.
  • Interdiction des rassemblements et Fermeture des lieux publics : Une distance de 1 à 2 mètres doit être respectée entre les individus. Les discothèques et les salles de danse sont fermées. En Catalogne, les réunions de plus de 10 personnes sont interdites. A Madrid, les terrasses, clubs et bars doivent fermer à 1h30.

UK (3 395nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Le gouvernement conseille aux nationaux de ne pas voyager à l’étranger, sauf pour raison essentielle. Des exemptions existent pour une vingtaine de pays européens dont l’Allemagne, l’Italie, Irlande… Une période de confinement de 14 jours s’applique à la plupart des voyageurs débarquant sur le territoire, dont ceux en provenance de France.
  • Confinement : Des mesures locales demeurent. Le port du masque et le respect d’1 à 2 mètres de distanciation sociale restent de mise. A l’échelle nationale, le pays renforce les restrictions avec une interdiction de se réunir à plus de 6 personnes, sauf dans le cas des écoles, pour le travail en bureau et pour des funérailles. La possibilité d’une nouvelle période de confinement a été annoncée.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Des salles de concerts peuvent rouvrir, en suivant des règlements d’hygiène et de distance, mais pratiquement il est encore compliqué pour beaucoup de salles de fonctionner. Dans les zones touchées, les autorités ont la possibilité de fermer au public des espaces clos comme des espaces ouverts. Les événements peuvent être annulés. Quelques salles, comme le Jazz Café a Londres, reprennent leur programmation mais suivant les restrictions avec un public assis et réduit. Le gouvernement a alloué une aide d’urgence en direction de la filière musicale, le “Emergency Grassroots Music Venues Fund”. Cette aide est maintenant passée de £2.25 millions à £3.36 millions. Les premières subventions ont été accordées à 135 salles au Royaume-Uni. Les salles reçoivent un montant qui peut aller jusqu’à £80,000.

Irlande (130 nouveaux cas par jour) 

  • Frontières : Les voyageurs en provenance d’Estonie, de Finlande, de Grèce, du Groenland, de Hongrie, d’Italie, de Lettonie, de Lituanie, de Norvège et de Slovaquie peuvent entrer en Irlande sans restrictions. Toute personne venue d’un autre endroit doit s’auto-isoler pendant 14 jours. Le gouvernement recommande de réduire au maximum les déplacements. Une tolérance s’applique aux déplacements professionnels.
  • Confinement : L’Irlande est entrée en confinement le 27/03/2020 et a commencé son déconfinement, qui comporte cinq phases, le 18/05/2020. Le pays est entré en phase 3 de son déconfinement lundi 29 juin.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le port du masque est obligatoire. Les rassemblements privés ne doivent pas dépasser 6 personnes et ces personnes ne doivent pas appartenir à plus de trois foyers différents. Les événements extérieurs sont limités à 15 personnes. Les événements sportifs auront lieu en structures fermées, sans rassemblement avant et après les matchs. Ces mesures du 18 août s’appliqueront au moins jusqu’au 15 septembre.

Italie (1 300 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les voyageurs qui ont séjourné ou transité par la Croatie, la Grèce, Malte ou l’Espagne ont l’obligation de présenter un test d’écouvillonnage avec un résultat négatif, effectué dans les 72 heures précédant l’entrée en Italie, ou de faire le test dans les 48 heures suivant l’entrée sur le territoire national. Les voyageurs venus de Bulgarie doivent s’auto-isoler pendant 14 jours. L’Italie reste ouverte aux autres pays de l’Union Européenne. Une déclaration de bonne santé doit également être remplie.
  • Confinement : Depuis le 4 mai, le pays est déconfiné. Le dimanche 5 juillet, près de 200 cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures dimanche 5 juillet entraînant la mise en place de nouvelles restrictions de la part du gouvernement. Désormais tout citoyen « proche de quelqu’un qui est positif » est placé en quatorzaine obligatoire et une quatorzaine est également instaurée pour chaque Italien revenant d’un pays étranger non-européen. En cas de non-respect de ces réglementations des amendes allant jusqu’à 5 000 euros ou des peines de prison ont été mises en place. Une nouvelle loi stipulant que toutes les personnes positives au Covid-19 présentant des symptômes peuvent être « hospitalisées d’office » a été décrétée par le Premier Ministre Roberto Speranza. Les mesures de lutte anti-COVID 19 pourraient être prolongées après le 7 septembre.
  • Interdiction des rassemblements et Fermeture des lieux publics : Le gouvernement a autorisé la réouverture des théâtres et des cinémas à condition de respecter une distance d’1 mètre de sécurité entre les personnes. Les rassemblements à moins de 200 personnes sont autorisés en intérieur et les rassemblements limités à 1000 personnes sont permis à l’extérieur. Les clubs restent fermés mais certaines salles de concert ont pu rouvrir le 15 juin. Depuis le 16 août, le port du masque en extérieur est obligatoire entre 6h et 18h.

Grèce (220 nouveaux cas par jours)

  • Frontières : Plusieurs pays de l’Union Européennes ne peuvent pas voyager vers la Grèce comme la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne ou la Suède. Le pays reste officiellement ouvert à Schengen, ainsi qu’à l’Algérie et la Tunisie en Afrique du Nord, au Japon, à la Thaïlande et à la Corée du Sud en Asie, au Canada en Amérique du Nord et à l’Uruguay en Amérique du Sud. Les passagers doivent remplir un formulaire de localisation (https://travel.gov.gr/#/ ) 72 heures avant leur enregistrement / arrivée.
  • Confinement : Relativement peu touché par le virus, le pays a débuté son déconfinement le 4 mai. Néanmoins, la Grèce enregistre plus de 1000 nouveaux cas la première semaine de septembre 2020, soit un pic record pour le pays. Le masque est obligatoire en intérieur et, dans certaines régions, en extérieur. Une amende de 150 euros peut être infligée en cas de non respect de cette règle.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Depuis le 17 août, les bars, clubs et restaurants de plusieurs régions dont Athènes doivent fermer à minuit. Jusqu’au 12 septembre, plusieurs îles limitent les événements publics à 9 personnes, un recul par rapport à la précédente limite de 12 personnes. Le “Athen & Epidaurus Festival 2020” qui aura lieu en septembre et octobre ne pourra accueillir les visiteurs qu’à 45 % de sa capacité, garantissant à un public assis une distance d’1,5 mètre par personne.

Afrique 

Afrique du Sud (2 200 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières d’Afrique du Sud restent fermées. Plusieurs dates de réouverture sont envisagées. Les échanges avec l’Asie et l’Australie pourraient reprendre en novembre selon un rapport d’août émis par l’Autorité du tourisme. Cependant, la date d’avril 2021 est aussi discutée.
  • Confinement : En mars 2020, le gouvernement d’Afrique du Sud a imposé un confinement strict. L’Afrique du sud est le cinquième pays en terme de contamination. Le président Cyril Ramaphosa annonçait un allègement des restrictions pour le 17 août en encourageant la population à rester sur ses gardes.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : La population peut, depuis le 17 août, se rassembler au sein d’une même famille. Les déplacements locaux sont de nouveau autorisés. Les grands événements culturels sont annulés ou décalés pour se dérouler en format virtuel.

Côte d’Ivoire (80 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Depuis le 1er juillet, les frontières aériennes sont ouvertes, ce qui n’est pas le cas des frontières routières ou maritimes. Toute arrivée est suivie d’une quarantaine de 14 jours. Les nouveaux arrivants doivent remplir une déclaration de bonne santé (https://deplacement-aerien.gouv.ci/#/).
  • Confinement : L’état d’urgence a été déclaré le 23 mars et a été levé le 31 août 2020.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Depuis le 31 juillet, les salles de spectacles ont pu rouvrir dans le respect dans la distanciation physique et du port du masque. Les rassemblements peuvent reprendre sur autorisation de la préfecture et des autorités sanitaires.

Nigéria (210 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières du Nigéria restent fermées. Les personnes arrivant par dérogation au Nigéria sont soumises à un test de dépistage du covid-19 et à une quatorzaine obligatoire dans la ville d’entrée dans le pays (hôtel ou domicile en l’absence de symptômes). Les déplacements entre les Etats de la fédération et les liaisons aériennes intérieures sont rétablies.
  • Confinement : Depuis le 4 mai, le Nigéria est en phase de reconfinement. Un couvre-feu est établi de 22h00 à 04h00. Le port du masque est obligatoire dans l’espace public. Ces mesures ont été reconduites le 6 août dernier.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le gouvernement a mis en place une interdiction des rassemblements de plus de 20 personnes excepté sur les lieux de travail et dans les lieux de culte. La plupart des commerces ont pu rouvrir (à l’exception des bars, restaurants, salles de sport, cinémas) dans le respect de conditions sanitaires strictes.

Sénégal (90 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières terrestres et maritimes restent fermées jusqu’à nouvel ordre. Les frontières aériennes sont à nouveau ouvertes depuis le 15 juillet, et les vols internationaux ont repris. Toutefois, le Sénégal appliquera un principe de réciprocité aux pays de l’Union Européenne les interdisant de voyager vers leurs frontières. Les autorités sénégalaises n’autorisent l’entrée sur leur territoire qu’aux seuls ressortissants étrangers titulaires d’une carte de séjour d’étranger ainsi qu’aux personnes de nationalité sénégalaise. Un test négatif au COVID 19 est nécessaire.
  • Confinement : L’état d’urgence et le couvre-feu sont levés depuis le 30 juin 2020. Le respect des mesures barrières dont le port du masque reste obligatoire dans tous les espaces publics, les lieux de travail, publics et privés, les transports et les commerces.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : La plupart des lieux événementiels (bars, clubs, salles de spectacles) ont été fermés le 8 août par l’intervention du Ministre de l’Intérieur. Les manifestations sont prohibées, particulièrement dans la région de Dakar.

Asie

Japon (700 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Le gouvernement japonais a mis en œuvre une interdiction totale d’entrer au Japon pour toute personne non japonaise ayant séjourné dans 156 pays, dont la France, dans les 14 jours précédant son arrivée. Le 28 août le gouvernement a autorisé les personnes résidentes au Japon à revenir au pays à partir du 1er septembre. Toute arrivée est suivie d’une quarantaine de 14 jours.
  • Confinement : Il n’y a pas de confinement en cours mais des mesures de distanciation sociale s’appliquent.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le travail à la maison reste recommandé. Les concerts sont limités à 5 000 personnes mais beaucoup se voient annulés par crainte des organisateurs d’être responsables de la diffusion du virus.

 Corée du Sud (300 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières sont ouvertes mais les nouveaux entrants doivent effectuer 14 jours de quarantaine à leur charge à leur arrivée.
  • Confinement : La Corée du Sud applique une politique de distanciation sociale et de distribution massive de tests pouvant être tracés, notamment dans les régions les plus touchées.
  • Reprise des concerts : Plusieurs concerts ont eu lieu en drive-in comme le 17 juillet 2020 au Palais royal de Séoul. La Korea Management Federation (KMF) a annoncé le 10 août qu’elle avait reçu l’autorisation d’organiser plusieurs concerts à la capitale, les 12 et 13 septembre.

Chine continentale (30 nouveaux cas par jour)

  • Reprise des concerts : Depuis fin mars, la Chine autorise la tenue des événements « live » (allant de soirées dans des clubs à de véritables concerts), Shanghai a été l’une des premières villes chinoises à renouer avec la vie nocturne. En effet, la gestion de la crise sanitaire a permis de contenir la propagation du virus et de reprendre très rapidement les activités culturelles et de divertissement. Les événements en intérieur et en extérieur ont été autorisés presque partout dans le pays depuis plusieurs mois. La jauge autorisée pour les salles est passée de 30 % à 50 % à la fin de l’été.

  Hong Kong (15 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières sont fermées jusqu’au 18 septembre avec une quarantaine  imposée de 14 jours à toutes les personnes entrant sur le territoire.
  • Confinement : Les mesures préventives pour lutter contre l’épidémie ont été mises en place très tôt : début janvier. Avant les premiers cas identifiés, des mesures ont été en place face à la situation à Wuhan. Une politique de test et de traçage a été mise en place très en amont ; ainsi que des mesures de dépistage du virus. Une distanciation sociale est appliquée. A la fin du mois d’août, les autorités ont enregistré un pic de 100 nouveaux cas pour une journée. La moyenne reste à 15 nouveaux cas quotidiens.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Le pic des cas à la fin du mois d’août a conduit les autorités à remettre en place les mesures drastiques de lutte contre le virus (interdiction des rassemblement de plus 2 personnes). Après le pic du mois d’août, les cinémas et les restaurants ont entamé une réouverture progressive. La situation semble être aujourd’hui sous contrôle (quelques cas par jour) mais la reprise des événements et de la vie culturelle n’est pas encore à l’ordre du jour et les événements majeurs sont annulés jusqu’à la fin de l’année 2020.

Taïwan (1 nouveau cas par jour)

  • Frontières : Les frontières aériennes et terrestres de Taïwan sont fermées. Des mesures d’assouplissement ont été mises en place pour les ressortissants du pays. Toute personne arrivant à Taïwan doit présenter un test PCR négatif de moins de 3 jours et remplir un formulaire de santé et se placer en auto-quarantaine pendant 14 jours.
  • Confinement :  Les mesures de distanciation sociale s’appliquent sans confinement.
  • Reprise des concerts : Les événements peuvent avoir lieu dans tous types de configuration à condition de respecter les mesures en place (masque, prise de température, application de tracking). Le 8 août dernier, la star de mando-pop Jay Chou a donné un concert à Taipei Arena devant 10 000 personnes masquées.

 Asie du Sud-Est (65 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les membres de l’ASEAN ouvrent progressivement ses frontières. En Thaïlande, les voyageurs doivent suivre une quarantaine de 14 jours à leur arrivée. Les voyages avec la Corée du Sud, la Chine, Hong Kong et Macau sont facilités. Cette quarantaine est aussi appliquée par le Vietnam, la Malaisie, le Cambodge et Singapour, qui demandent également un test obligatoire. Pour l’instant, les raisons de voyages se limitent à une dimension essentielle. La quarantaine vietnamienne ne s’applique pas aux experts et investisseurs. Au Cambodge, les voyageurs doivent compter 3 000 dollars pour bénéficier des services liés au COVID-19 et une assurance voyage de 50 000 dollars pour entrer sur le territoire.
  • Confinement : L’ASEAN applique globalement une politique de distanciation sociale et de port du masque. Singapour utilise également l’application SafeEntry pour réduire au maximum les contacts physiques et limite les rassemblements à 5 personnes. Au Vietnam, une quarantaine de 14 jours dans un centre de l’armée est imposée à tout nouvel arrivant.
  • Reprise des concerts : Il n’y a pas de reprise prévue. Au Cambodge, les centres d’art et de cinéma ont pu ouvrir. La Thaïlande et la Malaisie comptent sur un plan de relance global. A Singapour, une aide à la culture a été mise en place.

Amérique du Nord

Etats-Unis (41 863 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Air France a repris ses vols vers les principales villes des Etats-Unis. Toutefois l’accès à l’espace Schengen reste interdit aux Américains et l’accès aux Etats-Unis est limité aux citoyens Américains et aux titulaires de permis de résidence. Les titulaires de passeport français peuvent rentrer en France à condition de présenter un test Covid négatif effectué 72 heures avant le départ.
  • Confinement : Les Etats-Unis ont déconfiné de manière désordonnée, Etat par Etat. Il n’y avait pas de politique nationale de déconfinement : les paramètres ont été laissés aux gouverneurs des Etats et aux maires. Les déplacements entre Etats sont possibles. Le plupart des compagnies aériennes ont repris leurs vols réguliers.
  • Reprise des concerts : Certaines villes et certains États ont autorisé les salles de spectacles et les cinémas à rouvrir, mais pour le moment il n’y a pas de réouverture de grande ampleur. Les concerts ont lieu de façon sporadique au cas par cas. Une liste des salles de petite ou moyenne taille ayant refermées leur porte a été mise à jour par Billboard ici. Aucun festival n’a été confirmé à ce jour. Les concerts dans les grandes salles ou à ciel ouvert n’ont pas encore repris.

Amérique latine

Avec plusieurs pays fortement touchés, l’Amérique latine constitue l’épicentre de l’épidémie. En virtuel des initiatives de concerts ont été lancées, notamment au Mexique avec un concert le 13 septembre 2020 : « Juntos Volveremos a Sonar ».

Brésil (43 773 nouveaux cas par jour) 

  • Frontières :  Il est possible de quitter le Brésil mais pas d’y entrer. Depuis le 23 mars 2020, le Brésil interdit l’entrée sur son territoire, par voie aérienne, des ressortissants étrangers en provenance des pays de l’Union européenne, dont la France. Les vols commerciaux continuent d’opérer surtout depuis les villes de São Paulo et Rio de Janeiro desquelles la majorité des vols pour l’Europe partent.
  • Confinement : Le Brésil n’a pas appliqué de confinement généralisé mais certaines zones ont pris des mesures contre le virus. Les grandes villes sortent progressivement de quarantaine comme Rio. Certains restaurants et cafés ont pu réouvrir à 50% de leur capacité.

Colombie (8 225 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : La reprise des vols internationaux est prévue pour novembre. Les frontières restent fermées pour le moment.
  • Confinement : Le pays est entré dans une phase de déconfinement progressif après cinq mois. L’activité aérienne interne a pu reprendre et des milliers de commerces ont pu entamer leur réouverture. Le gouvernement a allégé les restrictions en se basant sur une politique du masque.
  • Reprise des concerts : Les promoteurs de spectacles Paramo Presenta et Ocesa proposeront en septembre un line-up pour des concerts en drive à Bogota. Un nouvel allègement des restrictions est prévu pour le 15 septembre mais ne devrait pas concerner les concerts, supposés reprendre pleinement en 2021.

Mexique (5 937 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : L’espace aérien mexicain est ouvert et les compagnies aériennes opèrent normalement.
  • Confinement : Le gouvernement fédéral mexicain a mis en place depuis le 1er juin un plan de déconfinement progressif, par région, à partir d’un code de quatre couleurs (rouge, orange, jaune, vert) en fonction de l’intensité de la transmission du virus. Le secrétaire aux nations étrangères Marcelo Ebrard a annoncé des essais cliniques sur l’homme en septembre. La majorité des régions se préparent à être déconfinées mais plusieurs ont déjà rebasculé vers une couleur plus restrictive. Le Mexique est le troisième pays à compter le plus de morts.

Chili (1 762 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières terrestres, maritimes et aériennes fermées depuis le mercredi 18 mars.
  • Confinement : Plusieurs confinement locaux s’appliquent, notamment pour les personnes de plus de 75 ans. Santiago entame un déconfinement progressif depuis le 17 août. Un couvre-feu national a été instauré de 23h à 5h du matin. Le port du masque est obligatoire.

Pérou (6 708 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Le Pérou veut reprendre une partie des vols internationaux le 1er octobre. Les frontières à l’internationale restent fermées d’ici cette date. L’évolution de la situation dans les prochaines semaines sera déterminante.
  • Confinement : Le Pérou maintient l’état d’urgence jusqu’au 30 septembre 2020. Avant cette date, le confinement sera maintenu dans les régions du Sud les plus touchées. En septembre, le Pérou se joindra aux tests de différents vaccins.

Argentine (12 026 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières restent fermées. Le processus de déconfinement repousse la date d’une ouverture au 20 septembre 2020.
  • Confinement : La quarantaine est prolongée jusqu’au 20 septembre. A partir de cette date, l’Argentine entamera un processus de déconfinement par phase. Certaines provinces ont repris une activité touristique réservée aux locaux.

Equateur (903 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les vols commerciaux internationaux sont de nouveau autorisés depuis le 1er juin
  • Confinement : L’état d’urgence sanitaire devrait être levé le 13 septembre.

Costa Rica (1 153 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Depuis le 1er août, le pays allège graduellement les mesures de restrictions à l’entrée de son territoire pour les étrangers non résidents. L’aéroport de la capitale a réouvert.
  • Confinement : Les autorités maintiennent des mesures pour limiter les déplacement, veillent à l’application des gestes barrières et encouragent le télétravail.  

Panama (830 nouveaux cas par jour)

  • Frontières : Les frontières du Panama restent fermées depuis le 17 mars 2020. Un cordon sanitaire a été instauré autour des provinces de Panama, Colon et Panama Oeste
  • Confinement :  À partir du lundi 24 août, les mesures de confinement par genre sont maintenues sans restriction d’horaire de sortie. De plus, un couvre-feu est mis en place du lundi au samedi de 19h à 5h du matin.
  • Interdiction des rassemblements et fermeture des lieux publics : Les centres commerciaux sont fermés à l’exception des magasins de première utilité. Les établissements scolaires sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Les rassemblements sont limités et les lieux de divertissement sont clos.