06/09/2020 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Les grands événements interdits jusqu’à fin 2020

Après de longues consultations, le gouvernement fédéral allemand d’Angela Merkel et les Länder se sont mis d’accord le 27 août sur un ensemble de nouvelles mesures pour faire face à la crise sanitaire. Parmi les mesures, la reconduction de l’interdiction des grands éventements jusqu’à la fin de l’année 2020.

Les grands événements, dont les concerts et festivals, pour lesquels la distanciation sociale et le respect des règles d’hygiène ne sont pas tenables, ne devraient pas avoir lieu avant au moins fin 2020 outre-Rhin. Cette décision s’inscrit dans la continuité des mesures déjà prises en juin dernier, interdisant en outre les regroupements de plus de 1000 personnes.

Certaines initiatives sont pour autant étudiées au cas par cas par les pouvoirs publics sur le terrain. Ainsi, le promoteur SEMMEL Concerts Entertainment GmbH confirme la tenue d’une série de concerts de plein air à la Waldbühne de Berlin. Une série d’artistes pourront s’y produire devant 5000 personnes, le Sénat berlinois ayant confirmé la possibilité d’organiser des concerts en plein air observant une jauge de 5000 personnes à compter du 1er septembre. En Rhénanie du Nord-Westphalie en revanche, Live Nation s’est vu dans l’obligation de reporter le concert « Give Live A Chance » prévu à Düsseldorf le 4 septembre à la fin de l’automne en raison du nombre croissant d’infections. Le promoteur a en outre précisé que plus de 7000 visiteurs avaient d’ores et déjà acheté leurs billets.

Jens Michow, président du BDKV (équivalent allemand du Prodiss), a réagi à cette mesure dans le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). Il s’était en outre montré critique vis-à-vis des premières mesures prises en juin. Bien qu’il comprenne l’utilité des mesures prises face au regain d’infections en Allemagne, il souligne qu’aucun équilibre économique ne pourra être raisonnablement trouvé par les acteurs du live avec un jauge de 1000 visiteurs par événement. Selon lui, les salles de spectacles devraient pouvoir accueillir au moins 5 000 visiteurs. Jens Michow alerte en parallèle sur les perspectives de reprise de la plupart des entreprises du live, qui risquent pour beaucoup de ne pas résister à une si longue période d’inactivité. Il critique enfin l’exécutif pour sa définition trop vague de « grand événement » (Großveranstaltung) qui ne permet pas aux acteurs de la filière d’avoir une visibilité suffisante sur leurs futures activités en 2020.