06/09/2020 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Croissance de BMG au premier semestre

Contrairement à sa maison mère Bertelsmann, la filiale musicale du groupe, BMG, enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de 4,8%, pour des résultats d’exploitation équivalents à ceux de l’année précédente. Les revenus de BMG était déjà en croissance de 10% en 2019.

Le chiffre d’affaires de BMG au cours du premier semestre 2020 est de 282 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 4,8 % par rapport aux 269 millions d’euros enregistrés à la même période l’an dernier. L’EBITDA opérationnel est resté quant à lui au niveau de l’année précédente, soit à 49 millions d’euros. Bertelsmann, qui enregistre une baisse de son CA de 8,9 % au premier semestre, souligne que BMG a bénéficié de l’essor de la demande mondiale en terme de streaming musical pour afficher des chiffres positifs. Au niveau international, les streams sur leur catalogue ont en effet augmenté de 49 % par rapport à l’année précédente. Au cours du premier semestre 2020, les revenus numériques représentaient 83 % de l’activité label et 48 % du segment édition.

Hartwig Masuch, PDG de BMG, salue une excellente dynamique commerciale de la filiale, soutenue par une équipe internationale de 926 employés, mettant en avant de solides résultats dans les domaines du stream et de l’édition.

Les activités de BMG en Scandinavie ainsi qu’au Benelux sont en parallèle en pleine restructuration. Levy Isabella prend la direction du bureau Benelux, sous l’autorité de Dominique Casimir, DG Europe Continental en charge du répertoire et du marketing. Albert Slendebroek, qui avait repris la direction des activités de BMG au Benelux au printemps 2018 aux côtés de Tony Berk, va maintenant se concentrer sur le développement des activités de BMG dans les pays nordiques au poste nouvellement créé de DG Scandinavie.