28/09/2020 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Bilan : France @ Reeperbahn Festival 2020

Malgré une période marquée par la crise sanitaire, la 15ème édition du Reeperbahn Festival s’est déroulée avec succès du 16 au 19 septembre dernier à Hambourg, dans le quartier de St. Pauli. Les organisateurs se disent heureux d’avoir pu mener à bien cette édition hybride, tout en soulignant le manque d’interaction induit par les conditions sanitaires.

Côte programme public, pendant quatre jours, quelque 8 000 visiteurs répartis dans 20 lieux ont assisté à 140 concerts, conférences, panels, discussions, films et expositions d’art visuel. 150 000 visiteurs ont suivi le programme numérique gratuit du festival, proposé en streaming. Pour la partie conférence B2B, uniquement disponible en streaming, près de 1 500 professionnels de 37 pays ont accédé à des contenus réservés aux accrédités filière. Une centaine de concerts, panels et conférences ont été diffusés en streaming, dont la plupart sont encore disponibles après le festival.

Quarte artistes « made in France«  se sont produits en 2020 :

  • Suzane (Faubourg26 / 3ème Bureau / Wagram Music / W Spectacle), également nommée pour le ANCHOR Award 2020.
  • Le duo bordelais Camel Power Club (Bramar Records) était également présent à Hambourg pour deux showcases (Njoy Reeperbus & St. Pauli Kirche).
  • Jinka (Filature Unity) a donné deux concerts (Nochtspeicher  & Knust) et faisait partie du programme dédié aux nouveaux talents « Wunderkinder ».
  • Finalement, Mariama (Rising Bird Music / Mad Minute Music) s’est produite lors d’un showcase partenaire diffusé en livestream.

Le festival a été l’occasion pour les MMETA de dévoiler la liste des nommés de cette édition 2021. Parmi les 16 nommés, figurent les 2 artistes made in France Crystal Murray (Because Music / Corida) et Lous and the Yakuza (Columbia Records / Sony Music France). Les gagnants seront révélés lors du Eurosonic Noorderslag Festival à Groningue aux Pays-Bas (13 au 16 janvier 2021).

Deux journalistes français ont remporté le prix International du Journalisme Musical (IMJA), suite à une délibération du jury du Reeperbahn Festival en partenariat avec le Bureau Export. La journaliste et éditrice littéraire Ouafa Mameche a remporté le tire de « Best Music Journalist of the Year » pour son parcours autour de « Faces Cachés » qui contribue au rayonnement du rap français dans la culture populaire, mais également pour ses contributions à de nombreux médias spécialisés en musique urbaine (ABCDR du son, AfterRap, OKLM Radio…). Sofian Fanen a quant à lui a remporté la récompense du « Year’s Best Work of Music Journalism – Text » pour « Le Chant des Machines : l’intelligence artificielle entre dans la pop » (Les Jours), un travail réalisé avec le directeur de photographie des Jours Sébastien Calvet.

La série en ligne (From) Home Export Days a de même repris du service en cette rentrée 2020. Dans ce cadre, Le Bureau Export Berlin a organisé le Hamburg From Home, en marge du Reeperbahn Festival : des adhérents ont pu présenter leurs projets prioritaires à l’export à une quarantaine de professionnels internationaux prescripteurs lors d’un online artist pitch réalisé pour l’occasion.

Revivez ici une sélection des prestations des artistes « made in France » présents au festival :

Suzane :

Jinka :

Mariama (démarrage a 14:07-26:28) :