17/08/2020 | Le Bureau Export Berlin

Pays-Bas | Le FPK publie son plan de subventions 2021-2024

Le fonds gouvernemental néerlandais pour le spectacle vivant (Fonds Podiumkunsten, FKP), doté de 62 millions d’euros, a publié ses décisions quant à un ambitieux plan de soutien et de promotion de l’industrie musicale nationale sur 3 ans. Cette aide à la programmation et à l’organisation d’événements, échelonnée entre 2021 et 2024, sera principalement allouée à 60 festivals locaux.

Le fonds gouvernemental néerlandais pour le spectacle vivant annonce qu’il apportera son soutien financier à près de 60 festivals entre 2021 et 2024. Les dirigeants du fonds indiquent que le pourcentage de subventions allouées aux festivals est substantiellement plus élevé que les aides aux autres industries créatives, la quasi-totalité des dossiers de candidature de festivals ayant été positivement évaluée.

Parmi les principaux bénéficiaires, se trouvent les festivals Into the Great Wide Open, l’Eurosonic Noorderslaag et le Welcome to the Village. Ils doivent respectivement toucher 100 000 €, 75 000 € et 50 000 € par édition. Seront également subventionnés sur plusieurs années 78 artistes et institutions des arts du spectacle, parmi lesquels l’Orchestre Andalou d’Amsterdam devrait s’y trouver.

Le fonds a collaboré avec les pouvoirs publics néerlandais, dont les provinces et municipalités, afin d’assurer la répartition homogène et uniforme du financement des festivals dans le pays. Henriëtte Post, la directrice du fonds, a indiqué dans un communiqué sa volonté d’aider la plus grande variété possible d’événements. Elle souhaite dynamiser les initiatives promouvant des esthétiques diverses ainsi que des festivals ancrés dans les territoires. C’est dans cette optique que de jeunes projets à l’image du Roadburn ou encore du FestiValderAa ont eux aussi pu demander une aide du FPK.

Les dirigeants du fonds précisent que le prévisionnel des aides allouées a été établi sur la base de demandes soumises en mars, soit avant la pandémie, et donc qu’il n’est pas à exclure qu’un nouvel examen des dossiers de candidature soit effectué, de façon à définir le contour d’ajustements si nécessaire.