31/07/2020 | Le Bureau Export Paris

USA | Croissance du marché de la musique latine au premier semestre

​Malgré la pandémie, l​e marché de la​ musique latine ​aux Etats-Unis a connu une embellie au cours des six premiers mois de l’année 2020 et représentait 4,09% de parts de marché de la musique enregistrée aux USA, contre 3,86% pour les six premiers mois de de l’année 2019.
Au total, ce sont 14,56 millions d’unités qui se sont vendues aux Etats-Unis au cours des six premiers mois de 2020, soit une hausse de 15,9% par rapport aux 12,6 millions d’unités enregistrées pour la même période en 2019, selon le rapport de mi-année de Nielsen Music/MRC Data.
​Les diffusions de musique latine en streaming ont connu un ralentissement ​à partir de la semaine du 13 mars​, coïncidant avec le confinement du pays. ​Le nombre hebdomadaire moyen de titres en streaming est passé de 1,182 milliard avant la pandémie à 1,143 milliard de flux hebdomadaires moyens entre le 12 mars et le 2 juillet, soit une baisse de 3,3% du volume en streaming. Les ventes physiques ont chuté de 48,7% au cours du premier semestre de l’année, alors que les albums téléchargés ​ont enregistré u​ne​ hausse de 11,7%​.
Le rappeur portoricain Bad Bunny ​a dominé la période avec son album YHLQMDLG​, qui​ est devenu l’album entièrement en langue espagnole le mieux classé de l’histoire du Billboard 200​,​ en atteignant la deuxième place ​du ​classement des meilleures ventes d’albums ​le 14 mars. ​Les autres succès de musique latine pendant la période ont été enregistrés par ​un autre rappeur portoricain, ​Ozuna​,​ et ​le chanteur mexicain ​Natanael Cano.