piratage
03/07/2020 | Le Bureau Export Paris

Inde | 59 applications chinoises interdites par le gouvernement indien

Le gouvernement indien vient d’interdire officiellement l’utilisation de 59 applications chinoises dont TikTok (Bytedance) et QQ Music (Tencent).

L’interdiction intervient suite à une aggravation des tension entre l’Inde et la Chine au début du mois après que 20 soldats indiens ont été tués à la frontière contestée de l’Himalaya avec la Chine.  Le blocage concerne une diversité d’applications, des réseaux sociaux (Kwai, TikTok…) aux moteurs de recherche ou d’outils de géolocalisation (Baidu Map de Baidu et UC Browser d’Alibaba) en passant par des applications de partage de fichiers comme ShareIt ou de streaming musical (QQ Music).

En avril dernier, le moniteur de données SensorTower avait rapporté que TikTok avait dépassé les 2 milliards de téléchargements dans le monde avec des données suggérant que l’Inde a été le principal moteur de cette croissance, avec 611 millions de téléchargements de l’application, soit 30,3% du nombre de téléchargements mondiaux. Face à cette interdiction ainsi qu’à l’interdiction de trois autres de ses applications, ByteDance prévoit une perte de 6 milliards de dollars.

Le ministère indien des Technologies de l’information a justifié le blocage de ces applications en affirmant qu’elles sont « préjudiciables à [la] souveraineté et l’intégrité de l’Inde, à la défense de l’Inde, à la sécurité de l’État et de l’ordre public » et après avoir reçu de « nombreuses plaintes de diverses sources » concernant des applications qui « volaient et transmettaient subrepticement les données des utilisateurs de manière non autorisée. »

De son côté, TikTok a démenti ces allégations et parle de l’interdiction comme d’un ordre provisoire. Le directeur de TikTok India, Nikhil Gandhi, a insisté sur les aspects positifs de l’application en Inde, une application utilisée dans « quatorze langues indiennes [avec] des centaines de millions d’utilisateurs, artistes, conteurs, éducateurs et interprètes (…) dont beaucoup sont des internautes débutants. »

Il a également réagit aux critiques du gouvernement indien : « TikTok continue de se conformer à toutes les exigences de la loi indienne en matière de confidentialité et de sécurité des données et n’a partagé aucune information sur ses utilisateurs en Inde avec un gouvernement étranger, y compris le gouvernement chinois. En outre, si on nous le demandait à l’avenir, nous ne le ferions pas. Nous accordons la plus grande importance à la confidentialité et à l’intégrité des utilisateurs. »

Les applications interdites en Inde sont les suivantes :

    1. TikTok
    2. Shareit
    3. Kwai
    4. UC Browser
    5. Baidu map
    6. Shein
    7. Clash of Kings
    8. DU battery saver
    9. Helo
    10. Likee
    11. YouCam makeup
    12. Mi Community
    13. CM Browers
    14. Virus Cleaner
    15. APUS Browser
    16. ROMWE
    17. Club Factory
    18. Newsdog
    19. Beutry Plus
    20. WeChat
    21. UC News
    22. QQ Mail
    23. Weibo
    24. Xender
    25. QQ Music
    26. QQ Newsfeed
    27. Bigo Live
    28. SelfieCity
    29. Mail Master
    30. Parallel Space
    31. Mi Video Call – Xiaomi
    32. WeSync
    33. ES File Explorer
    34. Viva Video – QU Video Inc
    35. Meitu
    36. Vigo Video
    37. New Video Status
    38. DU Recorder
    39. Vault- Hide
    40. Cache Cleaner DU App studio
    41. DU Cleaner
    42. DU Browser
    43. Hago Play With New Friends
    44. Cam Scanner
    45. Clean Master – Cheetah Mobile
    46. Wonder Camera
    47. Photo Wonder
    48. QQ Player
    49. We Meet
    50. Sweet Selfie
    51. Baidu Translate
    52. Vmate
    53. QQ International
    54. QQ Security Center
    55. QQ Launcher
    56. U Video
    57. V fly Status Video
    58. Mobile Legends
    59. DU Privacy