29/06/2020 | Le Bureau Export Paris

USA | Création de la Black Music Action Coalition aux Etats-Unis

Un groupe d’artistes, de managers et de professionnels de la musique Afro-Américains viennent de créer la Black Music Action Coalition, une organisation de défense des droits de la communauté noire du secteur de la musique, formée en alliance avec #TheShowMustBePaused.

Sur son site, la BMAC se décrit ainsi : « Notre Coalition défend les intérêts des artistes, auteurs-compositeurs, producteurs, managers, agents, cadres, avocats et autres professionnels passionnés de l’industrie noire. Nous nous sommes réunis pour lutter contre le racisme au sein de l’industrie musicale et de la société en général. BMAC représente les intérêts des artistes noirs face à l’industrie de la musique et la société en général. »

La BMAC est une organisation à but non lucratif qui cherche à « influencer la culture en matière de justice raciale et d’équité par le biais de la politique, de la philanthropie et de l’éducation des électeurs. »

L’organisation est ouverte à tout artiste, auteur-compositeur, producteur, gestionnaire, agent, avocat, cadre ou autre professionnel de l’industrie. A ce jour plus de 200 d’entre eux ont rejoint la coalition.

Dans une lettre ouverte à l’industrie de la musique Américaine, la BMAC se déclare « encouragée » par les efforts récents de Universal Music Group, Warner Music Group, Sony Music, Apple, YouTube, BMG et d’autres participants de l’industrie, mais ajoute : « Cependant, nous savons que davantage doit être fait et nous devons le faire ensemble.« 

La lettre indique que les représentants de la BMAC souhaitent rencontrer les leaders de chaque entreprise afin de « développer ensemble un plan pour lutter contre le racisme systémique profondément enraciné dans notre industrie. » Ce plan, ajoutent-ils, doit inclure spécifiquement une analyse des inégalités dans le traitement des artistes noirs, le recrutement, l’avancement et la parité salariale des cadres noirs, et une analyse plus générale de la façon dont les entreprises s’investir que les questions liées à la situation des artistes, des cadres et la communauté noire en général.

« De plus, nous aimerions vous rencontrer pour nous assurer que nous avons une voix pour déterminer comment les fonds désignés par votre entreprise pour lutter contre le racisme seront alloués » , explique la lettre.

La BMAC s’est doté d’un comité exécutif qui comprend : Ashaunna Ayars (fondatrice, Ayars Agency), Binta Brown (directrice artistique), Caron Veazey (manageuse et directrice artistique, Courtney Stewart (PDG, Right Hand Music Group), Damien Smith (directeur artistique, Full Stop Management), Jamil Davis (PDG, The Revels Group), Prophet (directeur artistique / activiste), et Shawn « Tubby » Holiday (codirecteur d’urbain, Columbia Records).

La BMAC a aussi un conseil consultatif composé de Clarence Avant, figure historique Afro-Américaine du secteur de la musique, du manager des Eagles, Irving Azoff, du producteur et compositeur Quincy Jones et de l’avocat Ron Sweeney.

Le site de l’organisation est : https://www.bmacoalition.org.