18/05/2020 | Le Bureau Export Paris

Nigéria | Partenariat stratégique entre Aristokrat Group et Universal Music France

Basé à Lagos, Universal Music France a signé un partenariat stratégique avec The Aristokrat Group qui inclut une partie recording et une partie publishing (avec Universal Music Publishing Group).

Le partenariat qui unit The Artistokrat Group à UMG permettra la signature et la distribution internationale des artistes du label nigérian avec Caroline France. Kel P, Jujuboy Star et Tneeya sont les premières signatures dans le cadre de cet accord. Côté édition, il s’agira de découvrir et de développer des créateurs africains et de faciliter les collaborations artistiques internationales. Les premières signatures sont Kel P, Jujuboy Star et Saszy Afroshii, « une productrice prometteuse de Lagos. »

Si la stratégie d’Universal (tout comme celle de Sony ou de Warner) est certes de découvrir le futur talent incontournable africain et d’en faire une star mondiale, Olivier Nusse déclare aussi vouloir « vraiment développer d’abord un marché en Afrique de l’Ouest » pour ces artistes.

Artistokrat a été créé en 2009 par Piriye Isokrari. Le label est connu pour avoir découvert Burna Boy dont il s’est concentré sur le développement au début de l’aventure. En 2014, après le départ de l’artiste qui a fondé son propre label (Spaceship Entertainment), Isokari, en manque de ressources, a étendu les activités du label pour en faire une véritable agence créative générant des revenus de diverses activités : des relations presses aux vidéos en passant par les podcasts, la distribution et les campagnes marketing. Selon Isokaeri « l’industrie africaine et nigériane est centrée sur l’artiste et il n’y a pas assez d’entreprises dédiées à l’activité de label qui ont pu réussir et survivre à long terme. »

La première sortie de la joint-venture est prévue pour le mois d’août et sera une compilation de projets nommée « The Sound of New Africa ».

Précédemment, Universal avait déjà étendu sa présence en Afrique avec l’implantation de la major à Lagos et une prise de participation majoritaire dans le label Kenyan AI Records.