29/04/2020 | Le Bureau Export Paris

Monde | Le retour remarqué de Woodkid dans la presse internationale

L’artiste français est de retour avec le titre « Goliath », 7 ans après son premier album The Golden Age

Depuis son premier album, Woodkid a collaboré avec plusieurs artistes sur des projets à l’international, dont Nicolas Ghesquière pour Louis Vuitton, JR pour le Ballet de New York, les réalisateurs Sidi Larbi Cherkaoui et Jonas Cuaron pour qui il a écrit la bande originale du film Desierto. Parallèlement à ces différents projets, l’artiste a travaillé pendant 5 ans sur un nouvel album dont la date de sortie n’est pas encore connue. Le premier single de l’album, qui est sorti vendredi dernier, et cumule déjà près de 500 000 streams sur Spotify et son clip plus de 500 000 vues sur Youtube, a déjà séduit la presse internationale.

Le titre figure parmi les « Best songs of April 2020 » du Times et est décrit comme une chanson à une échelle épique:

« Echoing, tense and emotional, “Goliath” is a song on an epic scale, with crackling percussion and heartbeat bass underlying his reaching vocals. »

Le Paper Maggazine sélectionne également le titre parmi les « 10 Songs You Need to Start Your Weekend Right » et fait référence « aux luttes intérieurs et forces sombres » évoquées par « Goliath » à travers des « sonorités métalliques et des paroles inquiétantes ».

En Allemagne, le second album de Woodkid est « attendu » par Klatsch Tratsch et fait partie des nouveaux morceaux recommandés par les magazines ze.tt et The Postie, qui le décrit comme un morceau qui transmet « la fascination pour la puissance et la taille » de l’artiste. Le blog de mode Horston titre « L’exploitation minière n’a jamais été aussi effrayante » en référence au clip qui met en scène l’acteur français Gregory Givernaud dans une mine de charbon à ciel ouvert face à une créature monstrueuse.

Les médias italiens louent aussi le single qui figure dans « la sélection New Music Friday » du Rolling Stones. Le  retour du producteur « ravi » également MTV Italia ainsi que les blogs Spectacoli News, Musical News, RockOn.it et Il Mohicano qui qualifient le titre de « poème épique ».

« ‘Goliath’ è un poema epico che ci porta lontano e nel profondo delle forze olistiche con cui ognuno di noi deve lottare. »

Au Portugal, TMJ, souligne également  cette idée d’un « poème épique » tandis que Tracker qualifie le nouveau thème de l’album d’énorme.

Du côté des médias espagnols, le blog d’actualités de la musique indépendante Je ne sais pop qualifie le clip de « spectaculaire ». Le webzine Binaural ne tarit pas d’éloges pour le clip « digne d’une production d’Hideo Kojima », lui aussi réalisé par l’artiste qui est décrit comme « un talent re-contextualisé, renouvelé, avec une âme combattante » :

« Con abrumador final digno de una producción de Hideo Kojima, el clip de ‘Goliath’ representa perfectamente aquello que Woodkid parece ser 2020: un talento recontextualizado, renovado y de alma batalladora. »

Le blog Todoindie rajoute que l’artiste est, pour le moment toujours programmé lors des festivals estivaux Noches del Botánico de Madrid et le Festival Jardins Pedralbes, bien que ces programmations risquent d’être compromises par la crise sanitaire.

Toujours en référence au clip, le magazine néerlandais Dansende Beren, dit de la musique de Woodkid qu’elle « a toujours eu quelque chose de très cinématographique » et évoque « de bons sons et une dynamique constructive qui créent un mur sonore impressionnant, de plus en plus épique ».

« De muziek van Woodkid heeft altijd al iets heel filmisch gehad en dat is met “Goliath” nog steeds zo. Grootse geluiden en een opbouwende dynamiek zorgen voor een impressionante geluidsmuur, die steeds groter en epischer wordt. « 

Découvrez le clip de « Goliath »:

Sources: