01/04/2020 | Le Bureau Export Paris

Monde | Les revenus de BMG augmentent de 10% en 2019

Le groupe Bertelsmann, maison-mère de BMG a publié son rapport financier pour l’année 2019. Celui-ci révèle que BMG, quatrième plus gros éditeur au monde, a vu ses revenus augmenter de 10% en 2019 atteignant 600 millions d’euros contre 545 millions en 2015. 

Depuis 2015, les revenus de la société n’ont cessé d’augmenté et sont passés de 371 millions d’euros à 600 millions d’euros en 2019, soit une augmentation de 61,7%. Le BAIIDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) de la société a quant à lui atteint 138 millions d’euros en 2019 soit une augmentation 13,1% par rapport à l’année précédente.

En 2019, les revenus de la musique enregistrée de BMG ont connu une hausse de 13,6% et représentent 35% des revenus totaux tandis que les revenus de l’édition en représentent 65 % et ont augmenté de 8,3% par rapport à l’année précédente. La société a également souligné que les revenus provenant du numérique représentent 56% du chiffre d’affaires total, contre 52% en 2018. Plus particulièrement, le numérique compose 77% des revenus de la musique enregistrée et 40% des revenus de l’édition.

Le rapport s’intéresse notamment à des marchés clés tels que les Etats-Unis, où BMG a enregistré une augmentation des revenus issus de ses activités de streaming de 62%. Au Royaume Uni, les ventes d’albums des artistes signés par BMG ont augmenté de 12%, une augmentation qui contraste avec la tendance générale à la baisse.

Le groupe révèle que les revenus mondiaux de BMG proviennent à 50,2% des États-Unis, à 16,6% du Royaume-Uni, à 7,7% de l’Allemagne, à 5,7% de la France, à 10,9% d’autres pays européens et les 8,9% restants proviennent d’autres marchés mondiaux. A noter qu’en 2019, BMG a étendu sa présence en Asie en ouvrant une filiale à Hong Kong.