04/03/2020 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Le marché du podcast en cours de structuration

Encore marginal du point de vue de la consommation de contenus musicaux, la compétition entre les acteurs du secteur du podcast fait montre de perspectives prometteuses quant à l’intérêt de ce format émergent pour la filière musicale.

Les plateformes de streaming ont compris l’enjeu économique à potentiel majeur que représentent les podcasts dans le paysage médiatique allemand, et plus largement européen. La création de la catégorie « Podcast » dans le cadre de la stratégie de développement de Spotify en milieu d’année 2019 procède de ce constat. Dans le contexte allemand, et selon une récente étude réalisée par Podigee et zebra-audio.net, cette orientation stratégique aurait permis à la plateforme de doubler ses parts de marché (en volume) entre juin et décembre 2019, rattrapant son concurrent Apple Podcasts/Itunes sur le marché du podcast. Le secteur tend à se structurer et à se professionnaliser autour de l’extension des activités des leaders du streaming. Des investissements continuent d’être engagés dans l’amélioration du service, en témoigne la toute récente évolution de l’interface de Spotify dédiée aux podcasts.

« D’autres acteurs vont conquérir le marché en 2020 » , déclare Tina Jürgens, directrice générale de zebra-audio.net : « Grâce à la variété des plateformes et des offres, l’écosystème du podcast reste indépendant et peut continuer à se développer. »

C’est en tout cas l’ambition de Stefan Zilch, ancien directeur GSA de Spotify entre 2012 et 2016 et fondateur de la plateforme Voicd.FM, dirigée vers les artistes, managers et labels. Zilch admet le constat selon lequel les types d’émissions consacrés par les consommateurs excluent pour le moment assez largement la musique, ceux-ci préférant des contenus informatifs, de société ou fictionnels.  Derrière Voicd.FM se trouve la volonté de mettre en relation les acteurs des industries créatives de la musique, du divertissement et du marketing afin d’offrir de nouvelles possibilités de diffusion, de distribution et de monétisation des contenus à travers des formats podcasts.

La question se pose quant à la coexistence à long terme du podcast et du broadcast. L’exemple américain de NPR montre la large portée que peuvent avoir les podcasts par rapport à la diffusion classique en radio et l’avantage du gain en durée de vie des contenus. « Spotify ne tuera pas la radio, mais les podcasts le pourraient » selon Zilch.