12/02/2020 | Le Bureau Export Berlin

Suisse | Le marché de la musique enregistrée connaît sa plus forte croissance depuis 20 ans

Le marché de la musique enregistrée suisse a progressé de 7,5% en 2019, il s’agit de la croissance la plus forte depuis 1999. Le rapport annuel de l’IFPI Suisse confirme la tendance à la hausse observée depuis l’année 2016 qui amorçait la reprise du marché. Ce dernier atteint désormais 183,5 millions de francs suisses (172,4 millions d’euros) dont 68% proviennent du streaming.

Si le digital est largement majoritaire avec 81% des parts de marché contre 19% pour le physique, c’est le streaming qui joue le rôle de moteur de croissance avec des revenus qui progressent de 26% pour ce segment et un chiffre d’affaires de 124,3 millions de francs suisses. Le segment le plus important est le streaming audio dont la part s’élève à 62% des revenus. La part des téléchargements ne représente plus que 13% du marché global pour un montant de 24,2 millions de francs suisses.

La vente physique connaît également une baisse globale de 14%, avec un ralentissement notable de la progression des ventes de vinyles. Leur part dans les ventes totales du marché stagne à 2%, là où celle des ventes de CD diminue pour atteindre 16%, contre 21% en 2018.

Pour Ivo Sacchi, président de l’IFPI Suisse et directeur général d’Universal Music Switzerland, « on pourrait objecter qu’à l’époque [en 1999], les ventes étaient deux fois plus élevées qu’aujourd’hui, suivies de 15 années de baisse des ventes. Néanmoins, ces temps difficiles sont définitivement derrière nous et nous pouvons envisager l’avenir avec optimisme. »