17/02/2020 | Le Bureau Export Berlin

Autriche | Un bond du marché inédit depuis 26 ans

Le marché de la musique enregistrée autrichien confirme son regain de santé avec une croissance de 8,3% en 2019, soit un chiffre d’affaires de 166 millions d’euros. Il s’agit de la troisième année de croissance consécutive en Autriche avec un bond d’une ampleur que le marché n’avait plus connue depuis les années 1990.

Le dépassement du segment physique par le segment digital déjà réalisé en 2018 est un facteur déterminant pour la croissance du marché autrichien. C’est ce que montre le bilan de l’IFPI Austria de l’année 2019, qui fait état d’une croissance de 24% du segment digital, atteignant un montant de 77,5 millions d’euros. Dans le détail, ce segment est fortement dominé par l’expansion du streaming, dont les revenus croissent de 33,5% en 2019, pour atteindre un chiffre d’affaire de 68,8 millions d’euros.

Ces performances compensent les résultats toujours à la baisse du segment physique qui régresse de 7,8% en 2019, pour tomber à 50,6 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les ventes de CD affichent des pertes importantes, à hauteur de 9,2% là où celles de vinyles restent relativement stables, représentant 7,8 millions d’euros.

Franz Medwenitsch, directeur de l’IFPI Austria, se réjouit de ces résultats mais insiste sur le défi d’une réglementation européenne plus juste pour l’écosystème culturel européen face aux géants du net américains.