13/02/2020 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Bilan charts 2019 : Universal Music conforte sa position dominante

Dans son bilan annuel 2019, le magazine spécialisé MusikWoche montre qu’Universal Music reste le leader incontesté du marché de la musique enregistrée allemand. La maison de disque est suivie de loin par Warner Music qui distance Sony Music sur l’année 2019.

Parts de marché Top 100 Albums

Avec trois des quatre premiers albums des charts annuels (Rammstein, Sarah Connor et Herbert Grönemeye), Universal Music affiche des parts de marché en progression par rapport à celles de 2018, passant de 45,20% à 48,58% en 2019. Le leader mondial revendique des performances notables ces dernières années en Allemagne. Frank Briegmann, CEO  & President Europe Centrale, rappelle que les artistes estampillés Universal ont trusté la première place des charts annuels six fois sur les sept dernières années. Sur l’année 2019, les artistes d’Universal ont occupé la première place des charts albums pendant 29 semaines.

Warner Music se hisse à la deuxième place aux dépends de Sony Music, confirmant la dynamique du début de l’année 2019, avec des parts de marché respectives de 21,2% et 19,45%. Le top 100 Albums est dominé par les trois majors qui représentent 89,23% des entrées, laissant un espace réduit aux indépendants.

Les indépendants représentent 10,77% des albums du top 100, là où ils occupaient 16,28% de l’espace en 2018. Ce pan du marché est substantiellement représenté par le groupe Believe/GoodToGo qui s’octroie une part de 7,32% contre 11,16% l’année précédente. À la marge se trouvent Tonpool avec 0,97% et Kontor New Media/Edel avec 0,94% de parts de marché.

 

 

Parts de marché Singles

La suprématie d’Universal Music sur le marché allemand est également observable au niveau des singles. Les artistes du label ont occupé la première place des charts pendant 22 semaines, octroyant au leader des parts de marché de 47,2%, en forte progression par rapport à 2018 (38,86%).

Sony Music conserve sa deuxième place sur ce segment face à Warner Music, avec toutefois des parts de marché en diminution pour les deux labels du fait des performances d’Universal. Les deux majors sont suivies de près par le groupe Believe/GoodToGo suite à la fusion des deux entités à l’automne 2018, avec des parts de marché en hausse, à hauteur de 10,38%, par rapport aux résultats cumulés relatifs des deux acteurs en 2018 qui s’élevaient à 8,12%.

 

Palmarès des éditeurs allemands

Concernant l’édition, Warner/Chappell confirme la tendance du début de l’année 2019 en conservant la première place avec des parts de marché en hausse à hauteur de 29,96% sur l’année, contre 27,41% au premier trimestre 2019. Derrière Sony/ATV, Universal Music Publishing Group reprend la troisième place face à BMG qui l’occupait au premier trimestre 2019. Budde Music complète le top 5 avec 5,75% de parts de marché.

 

 

Répertoire domestique versus international

Le marché allemand est fortement dominé par les productions nationales sur l’année 2019. Là où le constat est relativement classique en ce qui concerne les albums, la faible part relative de l’international du côté des singles est notable.