09/09/2019 | Le Bureau Export New York

USA | Les revenus de l’industrie musicale en hausse

La recording Industry Association of America (RIAA) vient de publier son rapport semestriel 2019. Le rapport montre que dans cette première moitié 2019 le marché de la musique enregistrée a bénéficié d’une hausse de 18% de ses revenus. 

Une nouvelle fois, cette hausse est surtout due au streaming dont les revenus ont augmenté de 26% ces six derniers mois atteignant 4,3 milliards de dollars soit 80% des revenus de l’industrie. Le nombre total d’abonnés à des plateformes de streaming aux Etats-Unis est de 61,1 millions. Les plateformes enregistrent environ 1 million de nouveaux abonnements chaque mois.

De son côté, le marché du physique enregistre une hausse de 5%, atteignant 485 millions de dollars, soit 9% du marché. Cette hausse est toutefois due à une réduction des retours de produits. Sur la base unique des revenus, le physique est globalement à la baisse. Seuls les vinyles continuent à se tailler la part du lion, avec une hausse de 13%, soit 224 millions de dollars de revenus, 46% du marché physique et 4% des revenus totaux de l’industrie.

Enfin, les ventes digitales continuent leur déclin. Elles sont en baisse de 18% pendant cette première moitié 2019, ne représentant plus que 8,6% des revenus globaux. Les revenus liés aux téléchargements de titres sont en baisse de 16%. Ceux des téléchargements d’albums de 23%.

Le rapport RIAA propose également de détailler les revenus du streaming. Les experts indiquent que les abonnements payants sur les plateformes comme Spotify et Apple Music ont augmenté de 31% en un an. Les revenus engrangés par les abonnements atteignent 3,3 milliards de dollars, soit 77% des revenus totaux du streaming et 62% de ceux de l’industrie ces six derniers mois. Les services à la demande comprenant des publicités ont eux augmenté de 25% en un an, atteignant 427 millions de dollars. Ils ne représentent que 10% des revenus totaux du streaming, malgré les milliards de chansons streamées sur des plateformes comme YouTube ou Vevo.

Mitch Glazier, CEO de la RIAA s’est félicité des progressions enregistrées: « C’est une excellente nouvelle pour l’industrie de la musique et pour l’économie américaine en général. Tous les ans, la musique contribue à hauteur de 143 milliards de dollars au PIB. Elle est créatrice de 157 000 entreprises et de près de 2 millions d’emplois. Une économie de la musique en bonne santé contribue à la bonne santé de l’économie américaine. »