07/08/2019 | Le Bureau Export Paris

Chine | Tencent en négociation avec Vivendi pour une prise de participation au capital d’UMG

Tencent est en négociation avec Vivendi pour une prise de participation de 10% au capital d’Universal Music Group, ce qui permettrait au géant chinois de l’Internet de renforcer sa place dominante sur le marché du streaming musical en Chine.

Le 6 août 2019, Vivendi a annoncé dans un communiqué de presse ses négociations préliminaires avec Tencent Holdings Limited (« Tencent ») pour un investissement stratégique : le groupe de médias français céderait 10% du capital d’Universal Music Group (UMG) à hauteur de 3 milliard d’euros au géant chinois de l’Internet. Ce dernier posséderait également une option d’un an pour racheter jusqu’à 20% du capital d’UMG au même prix et dans les même conditions.

Tencent, leader du streaming musical en Chine

Fondée en 1998, Tencent Holdings Limited est une entreprise chinoise de services Internet et mobiles. Propriétaire de Wechat et QQ, les deux services de messagerie instantanée les plus répandus en Chine, elle est également incontournable dans le monde du streaming musical. En rachetant China Music Corporation en 2016, Tencent a créé sa filiale Tencent Music Entertainment Group (TME) qui détient aujourd’hui trois plateformes de streaming majeures : QQ Music, Kugou Music et Kouwo Music. TME comptabilise 800 millions d’utilisateurs mensuels actifs, mais le taux d’abonnement est autour de 4%. Tencent est aussi propriétaire de WeSing, première application de karaoké du marché. En décembre 2018, TME est entrée en bourse aux USA.

Universal Music Group, leader mondial de la musique 

Universal Music Group, dont le chiffre d’affaires s’élève à 6 milliards d’euros, a été valorisée à 30 milliards d’euros. Si Vivendi souhaite se défaire d’une partie du capital de la major, le groupe veut garder le contrôle dessus. Du point de vue de la major, cette prise de capital par la firme de Shenzhen pourrait renforcer la coopération entre UMG et Tencent avec pour perspective de nouvelles opportunités de croissance par la « [promotion] de nouveaux talents sur de nouveaux marchés. »

En mai 2017, Tencent a signé un contrat de licence exclusive sur le territoire chinois avec UMG.  Le géant chinois a ensuite accordé des sous-licences du catalogue d’UMG à d’autres plateformes de streaming tels que Netease Cloud Music et Xiami Music.
Depuis longtemps, TME domine le marché chinois avec plus de trois quarts des utilisateurs et le plus gros catalogue.

Selon le média spécialisé chinois Naked Music, TME a une vraie stratégie autour du contenu original. Elle investit dans des émissions de variété musicales et des programmes de soutien pour les artistes émergents, aussi dans le rachat de sociétés de gestion de droits. De ce fait, devenir actionnaire de la plus grande compagnie de musique du monde est un pas stratégique important pour l’entreprise chinoise qui en plus de potentiellement réaliser d’importants profits pourra renforcer son offre de contenus.