24/06/2019 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Warner et Universal reprennent des parts de marché au premier trimestre

Le premier bilan trimestriel de l´année 2019 publié par le magazine spécialisé MusikWoche souligne la progression de Warner, porté par les bonnes performances de ses artistes dans les charts.

En tête des classements des meilleures ventes albums et singles, notamment grâce à Udo Lindenberg et Ava Max, Warner signe un début d’année très remarqué sur le marché allemand. La major basée à Hambourg renforce ainsi ses parts de marché dans la catégorie album, tout comme Universal qui continue sa progression.

Du côté des indépendants, les divers rachats, fusions et regroupements amorcés ses derniers mois semblent porter leurs fruits, avec des parts de marché cumulées en hausse qui se rapprochent de celles des majors.

Parts de marché Top 100 Albums

Universal conserve et renforce sa 1ère place dans les charts albums, avec 41,17 % de part de marché dans le Top 100 LP. La baisse de régime amorcée en 2018 se prolonge en revanche pour Sony qui perd plus de 3 points et se retrouve en 3ème position avec 17,22 %. C’est donc Warner qui reprend la 2ème place, grâce à une croissance de près de 8 points, passant de 18,81 % en 2018 à 26,73 %.

Les indépendants sont davantage en retrait au premier trimestre dans le Top 100 des meilleures ventes. Malgré le regroupement sous une même structure des indépendants Believe, Good To Go (Rough Trade & Groove Attack) et Soulfood, leur part de marché a légèrement diminué à 6,66 % au premier trimestre. Les autres labels indépendants présentent aussi des résultats en baisse, à l’exception de 375 Media : le groupe lancé par Cargo Records et Indigo fait son entrée dans le classement avec 0,37% des parts.

Parts de marché Singles

Du côté des singles, Universal Music renforce sa position en tête avec 43,87 % des parts de marché. 2ème, Sony Music obtient 21,11 %, devant Warner avec 18,72 %. Les équipes de Bernd Dopp enregistrent des résultats en retrait mais peuvent se réjouir du succès du titre “Sweet But Psycho” de l´Américaine Ava Max, n°1 des ventes sur le premier trimestre.

Le regroupement des indépendants Believe, Good To Go et Soulfood aura été très profitable dans le classement des singles, leurs ventes cumulées permettent d’atteindre une part de 12,89 %, soit déjà un point de plus que la somme de leurs parts de marché individuelles en 2018. En se rapprochant des scores des majors, la nouvelle structure renforce ainsi sa position de concurrent sur le marché des singles.

 

Palmarès des éditeurs allemands

Parmi les éditeurs, Warner/Chappell a remporté la bataille des parts de marché au cours des trois premiers mois avec 27,41 % de part de marché. Sony/ATV est deuxième avec 26,62 % et BMG troisième avec 11,32 %. Le groupe d’édition musicale Universal a atteint 11,06 % . Les indépendants complètent le Top 10 avec Kobalt (5,64 %), Budde Music (5,05 %), Roba Music (3,15 %), Concord (1,55 %) et Schedler Music (1,18 %).

 

Répertoire domestique versus international

La présence des titres internationaux augmentent encore dans les charts singles allemands : ce trimestre, ils représentaient plus de 60 % des titres ayant atteint le Top 100. C´est du côté des albums que les productions allemandes s’imposent, avec une part restée constante autour de 70 % de productions locales dans le Top 100 Albums.

Dans cette catégorie, c’est encore Warner qui arrive en tête avec l’album live de Udo LindenbergMTV Unpluged 2” .