18/04/2019 | Le Bureau Export Paris

Monde | Sônge charme les médias anglo-saxons

Avec son premier album Flavourite Câlâ, la chanteuse bretonne Sônge fait tomber sous son charme les médias internationaux. 

Deux ans après son EP éponyme Sônge, La chanteuse Sônge a livré son premier album Flavourite Câlâ (Paplophone / Warner Music France) le 22 mars 2019. Une sortie qui a intéressé plusieurs médias internationaux, notamment Clash Magazine (UK), Huck (UK) et Archi Worldys (USA).

En s’inspirant de contes bretons et de légendes créoles, l’étoile montante de la pop française illustre un univers mythique et poétique. Elle nourrit également sa musique de ses voyages et s’inspire des lieux où elle a vécu : en Bretagne, à Paris, en Corse, à Cuba, etc.
Elle puise dans des genres comme le trip-hop, le jazz et le reggae et crée sa propre identité musicale qui franchit les frontières entre différentes sonorités.

L’agrégateur d’information open source Archi Worldys revient sur le parcours de l’artiste : elle a grandi sans les tubes de Beyoncé ou de Rihanna, mais en apprenant les percussions d’Afrique de l’Ouest et en participant à une chorale. Elle a suivi une formation de commerce en Allemagne où elle a commençé à composer ses premiers morceaux dans sa chambre. C’est après être retournée à Paris qu’elle a décidé de se consacrer à la musique en enchaînant une formation au Conservatoire et les cours de musicologie à l’Université Paris-VIII.

Dans les interviews qu’elle a donné aux deux médias britanniques Clash et Huck, Sônge évoque sa synesthésie, un phénomène neurologique où la stimulation d’un sens en provoque un autre. Pour Sônge, cela se traduit par une vision des sons comme des couleurs, ce qui l’aide dans son processus de création.

Quelques extraits :

« The rising French DJ, singer and producer is quickly joining the ranks of unconventional female artists with total control of their music, such as Björk, Christine And The Queens and FKA Twigs.

She fluctuates seamlessly between different genres and sounds, from ethereal electronics to soulful R&B and futuristic hip-hop; it all culminates to create something truly otherworldly and inimitable. »

Clash Magazine (UK)

« Enter the fantastical world of Sônge: an insomniac synesthete who writes songs about devils, death and deities. »

Huck (UK)

Sources : 

Clash, « Next Wave #893: SÔNGE »
Archi Worldys, « Music: Sônge of a summer night » 
Huck, « ‘There are a lot of magic coloured serpents in my music’ This is Sônge »