25/01/2019 | Le Bureau Export Paris

France | En 2018 la SCPP a répartit 88,7 millions d’euros à ses membres, record historique depuis sa création

La SCPP, Société Civile des Producteurs Phonographiques, a perçu 87 millions d’euros en 2018 et a réparti 88,7 millions d’euros à ses membres. Il s’agit de la répartition la plus élevée depuis sa création. Cela représente un nouveau record historique. 

Société de perception et de répartition des rémunérations perçues pour le compte de ses membres auprès des utilisateurs de phonogrammes et de vidéomusiques, la SCPP regroupe, avec ses 3000 membres, la majorité des producteurs phonographiques indépendants français.

Si en 2018, les perceptions totales de la SCPP restent stables par rapport à 2017 et demeurent à 87 millions d’euros ; le montant des répartitions est quant à lui en hausse de près de 3,5% sur la même période (85,7 M€ en 2017 contre 88,7 M€ en 2018). Cette progression s’explique par la mise en répartition de régularisations exceptionnelles de rémunération pour copie privée perçue au titre d’années antérieures.

En 2018, l’intégralité des produits financiers de la SCPP ont été distribué à ses ayants droits, soit 23,5 K€.

Le coût de gestion de la SCPP, qui constitue un critère d’appréciation de la gestion d’une Société de Perception des Droits d’Auteurs (SPDR), est de 8,1% en 2018. Ce taux est l’un des plus faibles d’Europe.

Au titre des aides, la SCPP a accordé 1 081 subventions pour un montant de 16 623 132€. Ainsi ce sont 29 conventions qui ont été ratifiées avec des salles de spectacles, permettant de subventionner 212 showcases. De même, 20 organismes ont pu bénéficier d’une subvention de la SCPP en 2018, soit au titre des Spectacles / Projets Spéciaux, au titre de la Formation ou en tant qu’Organismes.

A noter également, 962 323€ ont été consacrés à des actions de défense des droits.

Pour plus d’informations :

Consulter le communiqué de presse de la SCPP
SCPP