23/01/2019 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Six singles français dans le TOP-100 annuel en Allemagne

Quatres artistes Made in France figurent dans les palmarès singles annuels allemands réalisés par Offizielle Deutsche Charts (BVMI-GfK). Ce sont pas moins de six singles qui sont auréolés de succès en Allemagne. 

TOP-100 Charts Single Allemagne

En 2018, le titre “Bella Ciao” (Hugel Remix) d’El Profesor arrive en 6ème place du classement annuel dans la catégorie single. On compte une présence de 30 semaines en 2018 dans les Charts allemands (meilleur classement : #2).  Le single est certifié Or en Allemagne.

Le titre “Je Ne Parle Pas Francais” de Namika feat. Black M arrive ensuite dans le classement annuel en 7ème position. Sa présence dans les Charts est de 32 semaines et a atteint la 1ème place du classement des Charts allemands. Le single est certifié Or en Allemagne.

David Guetta & Sia arrivent en 22ème place du classement avec le titre “Flames” (meilleur classement #7, depuis 30 semaines). Le titre est certifié Gold en Allemagne.

David Guetta & Martin Garrix / J. Scott & R. Dya se retrouve à la 33ème place avec le titre “So Far Away” (meilleur classement #20, depuis 8 semaines).

Le titre “Katchi” d’Ofenbach vs. Nick Waterhouse arrive 46ème du palmarès (meilleur classement : # 20, depuis 9 semaines). Le single est certifié Or en Allemagne.

Le titre “Mad Love” de Sean Paul & David Guetta feat. Becky G se place 62ème du classement (meilleur classement : #10, depuis 22 semaines). Le single est certifié Or en Allemagne.

Universal maintient sa position de leader dans l’évaluation annuelle des parts de marché dans le TOP 100 Singles & Albums.

Graphique : Single, la réussite des maisons de disques en 2018 (Part de marché en pourcentage) – Source : GfK

En cumulant les parts de marché de tous les labels d’Universal (comme le détaille le graphique ci-dessus), Universal Music reste en tête de l’analyse annuelle réalisée par GfK en 2018 avec une part de 38,66% du palmarès dans le segment du single. Sony Music a enregistré une légère croissance dans le segment des singles : sa part de marché est passée de 24,04 à 24,36 %, tandis que celle de Warner Music est passée de 25,93 à 22,43%.