01/10/2018 | Le Bureau Export Paris

France | Louis Hallonet rejoint Le Bureau Export

Louis Hallonet rejoint le Bureau Export de la musique française. Il prendra, le 8 octobre prochain, la Direction du Pôle Musiques Actuelles du Bureau Export.

Fort d’une solide expérience dans l’industrie musicale nationale et internationale, passionné par l’entertainment et la technologie, il a managé le compositeur de musique électronique Jean-Michel Jarre de 2008 à 2018.

Louis Hallonet apportera son expérience 360° à la réorganisation du Pôle Musiques Actuelles. À l’instar de son homologue Françoise Clerc, Directrice du Pôle Musique Classique et Jazz, il supervisera la refonte des trois antennes historiques (Berlin, Londres et New-York) ainsi que le déploiement des postes de « Référents Continentaux Afrique, Asie, Amérique du Sud/Amérique Latine », en collaboration avec le Pôle Etudes.

Son rôle consistera également à poursuivre la mise en œuvre des programmes d’aides financières Export 1 & 2 et accompagner leur montée en puissance.

Louis Hallonet

 

A propos du Bureau Export

Soutenu par la filière musicale, le ministère de la Culture et le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, Le Bureau Export œuvre depuis 25 ans au service des éditeurs, producteurs phonographiques, producteurs de spectacle et managers, pour faire rayonner dans le monde les musiques produites en France.

Dotée d’un budget de 5 millions d’euros, l’association est constituée d’une équipe de 20 personnes à Paris et de 10 personnes travaillant dans les antennes de Berlin, Londres, New York et São Paulo. Elle propose à ses 553 adhérents un ensemble de services de conseil, mise en relation, soutien financier, études et outils de recommandation.

Dans un contexte international bouleversé par l’explosion du streaming, l’export est devenu plus que jamais un enjeu central du développement des projets artistiques. Le potentiel de rayonnement international des talents produits en France est immense, tant leurs propositions artistiques sont riches, diverses et ambitieuses, mais il appelle un accompagnement et un soutien adapté, pour affronter la compétition mondiale. Le Bureau Export porte donc un projet de développement, présenté à son Assemblée Générale du 26 septembre dernier, qui doit permettre à horizon 2020 d’élever son financement à 10 millions d’euros et son système de soutien à 5 millions d’euros pour adapter ses moyens d’intervention aux besoins de ses adhérents.