31/08/2018 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | 10 000 visiteurs pour le Pop-Kultur-Festival de Berlin

Près de 10 000 personnes ont participé au Pop-Kultur-Festival du 15 au 17 août. Cette année encore, le festival a eu lieu à la Kulturbrauerei de Berlin. La cérémonie d’ouverture a accueilli les producteurs de festivals majeurs de découvertes en Allemagne (la direction de C/O POP, ainsi que celle du Reeperbahn étaient présentes) ainsi que l’ensemble de la filière berlinoise.

Plus de 100 manifestations étaient au programme : concerts, dj-sets, discussions, films, lectures, expositions. Pour le curateur Christian Morin, les rencontres entre artistes confirmés et les participants du programmes « jeunes talents » ont compté parmi les temps forts du festival. Parmi les artistes participants à ces rencontres, on compte le claviériste du groupe de krautrock Can, Irmin Schmidt et l’artiste punk Lydia Lunch.

« Nous sommes ravis de la grande popularité du programme de cette année et nous continuerons à conserver cette nature multiforme à l’avenir » , poursuit M. Morin.

Martin Hossbach, lui aussi curateur, compte les Commisioned Works parmi les moments forts du festival :

« Il y a eu des applaudissements euphoriques, par exemple pour les commandes de Pan Daijing, Karen Gwyer et Sophia Kennedy, Hope & Moritz Majce ou la performance de Rausch Royalin en coopération avec le théâtre RambaZamba.« 

La directrice du festival Katja Lucker (Musicboard Berlin) souligne également l’importance de l’inclusion et de l’accessibilité dans le Pop-Kultur-Festival. Certains éléments du programme ont par exemple connu une traduction simultanée en langue des signes, comme le concert de Drangsal traduit par Laura M. Schwengber, connue sur YouTube pour ses traductions de chansons en langue des signes.

Le concert d’ouverture « Plunderphonia », un projet Pop-Kultur Commissioned Work d’Henrik Schwarz et du Alma Quartet, sera présenté le 23 mars 2019 à l’Elbphilharmonie de Hambourg.

Sept artistes et groupes ont porté les couleurs de la musique Made In France au Pop-Kultur-Festival.

Le jeudi 16 août, Laura Perrudin a séduit le public du PANDA-Theater avec sa harpe et sa voix.
Agar Agar a endiablé une Alte Kantine à guichet fermée avec sa musique électronique et grisante. Les spectateurs sont venus nombreux dans cette salle qui peut accueillir jusqu’à 450 personnes.
Malik Djoudi a lui aussi convaincu amateurs et professionnels dans la même salle.
Dans le cadre du programme jeunes talents, Salima Drider a présenté son premier album L’Instant et l’Instinct dans le Soda Salon.
Le vendredi 17 août, Valérie Renay a captivé son public dans la même Alte Kantine où
Voyou a électrisé les festivaliers avec ses textes optimistes et drôles.
Dans le Palais, d’une capacité de 600 personnes, Oy a hypnotisé les curieux avec sa musique électronique et ses récits venus d’ailleurs.