16/05/2018 | Le Bureau Export Berlin

Allemagne | Le BVMI, l’association fédérale des professionnels de la musique, annule la remise de prix des ECHOS JAZZ.

Le BVMI, l’association fédérale des professionnels de la musique, équivalent allemand du SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique), a décidé de tirer les conséquences des récentes polémiques autour des ECHOS et de leur suppression : Les ECHOS JAZZ, initialement fixés au 31 mai 2018 dans la salle Kampnagel de Hambourg, sont annulés.

La remise du prix de jazz “ne se fera pas”, ont confirmé les organisateurs sur le site internet des ECHOS JAZZ.

Au vu de la restructuration imminente des prix de la musique allemands, il est cohérent d’annuler la remise de prix de cette année pour se concentrer sur un nouveau départ plus positif.” lit-on sur le site des ECHOS JAZZ. Les lauréats, choisis par le jury dès mars (donc longtemps avant le débat autour des ECHOS POP et de Kollegah & Farid Bang) pourront s’ils le souhaitent obtenir leur prix personnellement.

Les organisateurs publient parallèlement la liste des lauréats choisis par un comité indépendant de représentants des labels et d’experts issus du milieu de la musique et des médias :

  • Ambrose Akinmusire
  • BamesreiterSchwartzOrchestra
  • Hanno Busch
  • Ron Carter
  • Scott DuBois
  • Kinga Glyk
  • Sebastian Gramss
  • Charlotte Greve
  • Wolfgang Haffner
  • Norah Jones
  • Cécile McLorin Salvant
  • Omer Klein Trio
  • Parisien, Peirani, Schaerer & Wollny
  • Michel Portal
  • Céline Rudolph
  • Antonio Sanchez
  • Andreas Schaerer & Hildegard Lernt Fliegen meets the Orchestra of the Lucerne Festival Academy
  • Sebastian Sternal
  • Markus Stockhausen
  • Chris Thile
  • Baptiste Trotignon

Pour découvrir à quel artiste ou quel groupe ont été décernés les différents prix, cliquer ici.

La première cérémonie des ECHOS JAZZ a eu lieu en 2010 dans la Jahrhunderthalle de Bochum. En 2011 et 2012 les ECHOS JAZZ ont été célébrés dans la Gläserne Manufaktur de Volkswagen à Dresde et depuis 2013 dans différentes salles de Hambourg.

A la suite du débat autour des ECHOS, ses créateurs avaient tenté de sauver les ECHOS JAZZ et les ECHOS KLASSIK en voulant décerner les prix “en cercle restreint et sans mise en scène télévisuelle”.