Royaume-Uni : Étude de marché

Le Royaume-Uni est l’un des plus importants marchés pour la musique dans le monde. Selon UK Music, l’industrie musicale britannique a généré 5.2 milliards de Livres Sterling en 2018 (dont 2.7 milliards en s’exportant). Du point de vue de son marché intérieur, le pays se classe 3ème marché de la musique enregistrée au monde en 2019 selon l’IFPI, 4ème marché en termes de ventes de billets de concert selon PwC et 5ème pays pour les collectes de droit d’auteur. Il est par ailleurs l’un des cinq premiers territoires d’export pour la musique made-in-France (en revenus). 

L’industrie musicale britannique est l’une des plus puissante au monde et la musique britannique est celle qui s’exporte le mieux après celle des Etats-Unis. En 2019, le marché de la musique enregistrée britannique a passé la barre du milliard d’euros pour atteindre son plus haut niveau depuis 2006. Avec 66.9 millions d’habitants, le Royaume-Uni présente la dépense par tête la plus importante d’Europe (environs 15.06€ par personne et par an). L’IFPI comptabilisait 153.3 millions d’unités vendues (en équivalent vente) et décrivait un marché à 50.5% digital (streaming et téléchargements) dominé par Spotify en 2019. Néanmoins, le stream-ripping est en croissance et devient une problématique importante au Royaume-Uni.

Selon UK Music, en 2018, ce sont 28.9 millions de personnes ont assisté à un concert au Royaume-Uni. Pré-covid, Londres était connue pour sa scène musicale très dynamique et présentait un important maillage de « grassroots venues » qui ont bénéficié de plusieurs formes de soutien depuis l’arrivée de Sadiq Khan à la mairie de Londres (plan de soutien 2015, Agent of Change, fond de soutien aux grassroots venues face à la covid-19). Le Royaume-Uni est également connu pour ses grands festivals : Glastonbury, Boomtown Fair, Reading and Leeds Festival, Lovebox, Latitude etc.

PRS for Music et PPL sont les deux organismes de gestion de droit d’auteur et des droits voisins au droit d’auteur. PRS est en charge de la collecte des droits d’exécution publique (PRS) et de reproduction mécanique (MCPS) pour le compte des auteurs, compositeurs et éditeurs. PPL est l’organisme de gestion des droits de diffusion publique pour le compte des producteurs phonographiques et des artistes-interprètes.

Le Royaume-Uni est un territoire prescripteur en termes de découvertes musicales. Un certain nombre de médias britanniques spécialisés peuvent avoir un impact majeur dans la carrière d’artistes émergeants de tous genres de musicaux :  BBC 1Xtra et BBC 6 Music (Radio) NME, Mojo, Uncut, DJ Mag, Mixmag, Songlines, The wire, Pitchfork (presse spécialisée et webzine) en sont quelques exemples.

Documentation Bureau Export

Musique Classique

Autres ressources

S’informer au quotidien

Contacts

David McKenna
Le Bureau Export Londres
Expert Musiques Actuelles et Jazz

Françoise Clerc
Pôle Musiques Classiques & Jazz
Directrice de pôle


+33 1 86 95 57 03

Margaux Demeersseman
Etudes
Responsable recherches & études


+33 1 86 95 57 16